Mercredi 2 avril 2008. Plus de soldats français en Afghanistan ?

Lors de son voyage officiel en Angleterre la semaine dernière (lire l’info du jour du 27 mars 2008), Nicolas Sarkozy avait annoncé un renforcement de la présence française en Afghanistan. Un débat à l’Assemblée nationale à ce sujet a eu lieu hier mardi 1er avril. Comme il n’y a pas de vote de prévu à l’issue d’un tel débat, les socialistes, opposés à ce projet, ont déposé une motion de censure sur l’envoi des troupes ainsi que sur les problèmes économiques français actuels.

C’est la 100e fois au cours de la Ve république que l’on fait appel à cette procédure : une motion doit être adoptée par la majorité du gouvernement, elle conduit alors à la démission du premier ministre. Le cas ne s’est produit qu’une fois en 1962 (lors de la révision de la constitution voulue par de Gaulle pour que l’élection du président de la république se fasse au suffrage universel, ce qui avait conduit à la démission de Georges Pompidou).

Le nombre de soldats supplémentaires n’a pas été défini. Le chef d’état major des armées avait parlé de 1000 à 1200 soldats, le premier ministre français François Fillon de  » quelques centaines « .

Les socialistes estiment que Nicolas Sarkozy tente plus de s’aligner sur la position américaine que de vouloir contribuer à la résolution du problème afghan. Ils lui rappellent sa position exprimée entre les deux tours de l’élection présidentielle : il avait déclaré alors vouloir  » « poursuivre la politique de rapatriement de nos forces armées entamée par Jacques Chirac « .

14 soldats français ont péri dans les combats en Afghanistan. D’après un sondage, 68 % des Français sont opposés à l’envoi de troupes en renfort sur le terrain afghan.

Avec 2 300 soldats, la France est au 7e rang des nations présentes militairement en Afghanisan (61 000 soldats issus de 39 nations). Ils ne sont pas engagés dans l’Est ou le Sud du pays où se déroulent les combats les plus violents. Cet engagement a coûté en 2007 à la France entre 150 et 200 millions d’euros sur un total de 700 millions d’euros engagés sur les terrains étrangers (850 à 900 millions sont attendus pour 2008). Le déploiement militaire en Afghanistan sera évoqué lors du sommet de l’Otan qui s’est ouvert aujourd’hui à Bucarest, en Roumanie. Le ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner a par ailleurs annoncé la tenue à Paris le 12 juin prochain d’une conférence internationale pour faire le point sur la situation en Afghanisan. Elle se déroulerait en présence du président afghan Hamid Karzaï, du secrétaire général de l’Onu Ban Ki-moon et de 60 à 80 pays.

[Mise à jour du 4 avril]
Lors du sommet de l’Otan, Nicolas Sarkozy a confirmé l’envoi d’un bataillon de 700 hommes en plus
des 1700 soldats présents sur place dans une mission d’encadrement des
forces armées afghanes.
(lire l’info du jour du 4 avril)

Références
Dépêche
LeMonde.fr avec AFP et Reuters

Articles
RFI :  » Le faux débat et la motion de censure « 
Le Monde :  » L’opposition française craint un « enlisement » en Afghanistan « 
Le Figaro :  » Afghanistan : le PS aura son débat de censure « 
Le Figaro :  » La motion de censure, une arme symbolique « 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s