Jeudi 12 juin 2008. Les excuses du Canada envers les autochtones.

Le premier ministre canadien, Stephen Harper, a officiellement demandé pardon pour la politique d’assimilation et le placement forcé d »enfants autochtones dans des pensionnats. Le gouvernement fédéral va consacrer 1,85 milliard de dollars aux survivant et à la mise en place d’une commission dédiée à la réconciliation des peuples.

Les autochtones canadiens sont répartis dans environ 640 communautés d’Indiens, de Métis et d’Inuits, parlant une soixantaine de langues. On estime que plus de 150 000 enfants ont été séparés de leur famille entre la fin du XIXe siècle et les années 1970. 80 000 seraient encore en vie. Les autochtones compteraient pour 3,8 % de la population canadienne, soit 1,2 million de personnes. C’est la population la plus défavorisée du Canada. Leur espérance de vie est inférieure de 5 à 7 ans à celle du reste de la population.

L’Australie avait également présenté ses excuses envers ses autochtones en février dernier (lire l’info du jour du 14 février 2008)

Références
Dépêche
Libération.fr avec AFP

Articles
IHT : " Canada offers an apology for native students’ abuse "
RFI : " Excuses historiques du gouvernement envers les autochtones "
Le Figaro : " Le Canada présente ses excuses aux autochtones "

Document
Un portfolio de l’événement sur le site du Monde

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s