Lundi 29 juin 2009. Coup d’Etat au Honduras

Le président du Honduras Manuel Zelaya a été arrêté hier dimanche 28 juin 2009 par des militaires et a été conduit au Costa Rica, où il a demandé l’asile politique. Les militaires auraient aussi enlevé les ambassadeurs alliés du président : celui de Cuba, du Venezuela, et du Nicaragua. Au moins 8 ministres auraient été arrêtés. Un nouveau président a été désigné : Roberto Micheletti, le président du Congrès. C’est le premier putsch militaire en Amérique centrale depuis la fin de la guerre froide (le dernier en date est celui du Guatemala, en 1983). Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues pour soutenir le président. Un couvre-feu a été instauré sur l’ensemble du territoire.

Manuel Zelaya organisait le jour même un référendum afin d’obtenir le droit de se présenter pour un second mandat. L’armée, le Parlement et la Cour Suprême s’y étaient opposés, jugeant la consultation illégale. Le président avait participé lui-même à la récupération de force des urnes entreposées sur des bases militaires avant de limoger le chef d’état-major général qui refusait de coopérer.

Le président hondurien, âgé de 56 ans, avait été élu en janvier 2006 pour un mandat de quatre ans non renouvelable. Bien qu’élu de droite, il a opéré un net virage à gauche, critiqué les traités de libre commerce avec les Etats-Unis et s’est rapproché des dirigeants antilibéraux de la région.

Le président vénézuélien Hugo Chávez, qui est un allié de Manuel Zelaya, a placé ses troupes en état d’alerte. Il a déclaré vouloir  » faire avorter  » le putsch et faire tomber tout gouvernement investi après le putsch. Il a aussi menacé d’attaquer militairement le Honduras si l’ambassadeur vénézuélien venait à être attaqué.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP et Reuters
LeMonde.fr avec AFP
LeFigaro.fr avec AFP

Articles
LeJDD.fr :  » Jeux de pouvoir au Honduras « 
NYT :  » Honduran President Is Ousted in Coup « 
WSJ :  » Coup Rocks Honduras « 
BBC :  » New Honduran leader sets curfew « 
RFI :  » Coup d’Etat contre le président Zelaya « 
LeMonde.fr :  » Portfolio : Coups d’Etat militaire au Honduras « 

Publicités

2 réponses à “Lundi 29 juin 2009. Coup d’Etat au Honduras

  1. Pingback: Mercredi 23 septembre 2009. Le retour de Manuel Zelaya au Honduras créé des troubles dans le pays « l’info du jour

  2. Pingback: Jeudi 3 décembre 2009. Le coup d’Etat au Honduras entériné « l’info du jour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s