Mercredi 23 septembre 2009. Le retour de Manuel Zelaya au Honduras crée des troubles dans le pays

Le président du Honduras Manuel Zelaya, victime d’un coup d’état le 28 juin dernier (lire l’info du jour du lundi 29 juin 2009), est rentré secrètement dans son pays lundi 21 septembre 2009 de son exil au Nicaragua. Il s’est réfugié dans l’ambassade du Brésil à Tegucigalpa, la capitale hondurienne. Son retour a eu lieu à l’avant-veille de l’Assemblée générale des Nations Unies. Il avait déjà essayé de rentrer à deux reprises, sans succès.

Manuel Zelaya avait été renversé alors qu’il s’apprêtait à organiser un référendum pour lui permettre de se présenter une seconde fois aux élections présidentielles (la Constitution n’autorisant qu’un seul mandat).  Cette réforme avait été jugée illégale par la Cour suprême.

L’ambassade du Brésil a été assiégée par des militaires et des policiers. L’eau, l’électricité et les lignes téléphoniques ont été coupées. Les quelque 4 000 partisans de Manuel Zelaya qui s’étaient rassemblés devant le bâtiment ont été violemment chassés et plus d’une vingtaine de personnes ont été blessées. Les aéroports et les frontières ont été fermées et un couvre-feu a été décrété.

Le président intérimaire Robert Micheletti, le président du Congrès hondurien qui s’était opposé au référendum, s’est dit disposé au dialogue avec Manuel Zelaya, à la condition que celui-ci accepte des élections prévues pour le 29 novembre. Il refuse cependant son retour au pouvoir jusqu’au terme de son mandat, en janvier 2010 , et la levée des poursuites judiciaires contre lui.

Le Brésil, qui soutient Manuel Zelaya, a promis de lui offrir la sécurité dans son ambassade.

Références
Dépêches
AFP sur LaCroix.com
20Minutes.fr avec agences
AFP sur Liberation.fr
AFP sur Liberation.fr
LeFigaro.fr avec AFP et AP
AP sur NYT

Articles
Le Monde :  » Au Honduras, les putschistes choisissent la répression « 
RFI :  » Un président de trop à Tegucigalpa »
BBC :  » Brazil urges action on Honduras « 
LeJDD.fr :  » Honduras: Zelaya pris au piège? « 

Publicités

Une réponse à “Mercredi 23 septembre 2009. Le retour de Manuel Zelaya au Honduras crée des troubles dans le pays

  1. Pingback: Jeudi 3 décembre 2009. Le coup d’Etat au Honduras entériné « l’info du jour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s