Archives de Catégorie: Proche-Orient

Lundi 19 octobre 2009. Attentat en Iran à la veille de négociations sur le nucléaire

Un attentat-suicide a visé, dimanche 18 octobre 2009, des Gardiens de la révolution (les Pasdarans, le bras armé du pouvoir) dans la région du Sistan-Balouchistan au Sud-Est de l’Iran, faisant une quarantaine de morts dont sept Gardiens. Il se serait déroulé alors que des chefs de tribus se réunissaient avec les commandants des Gardiens de la révolution pour débattre de questions de sécurité. Les Américains, les Britanniques et les Pakistanais ont été accusés d’être à l’origine de cet attentat, alors qu’il a été revendiqué par les Joundollahs ( » Armée de Dieu « ), un groupe armé sunnite de l’ethnie baloutche créé en 2002, qui a déjà organisé plusieurs attentats à proximité de la frontière afghane.

Par ailleurs, le porte-parole de l’organisation iranienne de l’énergie atomique a affirmé aujourd’hui que même si le pays accepte d’acheter du combustible à l’étranger, il ne stoppera pas pour autant ses propres activités d’enrichissement de l’uranium. Il répondait ainsi à la proposition faite le 1er octobre dernier par les  » Six  » (Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France, Allemagne) : échanger de l’uranium enrichi à moins de 5 % contre de l’uranium enrichi à 19,75 % sous le contrôle de l’Agence internationale de l’énergie atomique, à des fins de recherche (l’enrichissement doit atteindre 90 % pour un usage militaire). Des négociations sur cette question commencent aujourd’hui à Vienne.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP et Reuters
LeMonde.fr avec AFP, AP et Reuters
LeMonde.fr avec Reuters et AFP
AFP sur LaCroix.com

Articles
Le Monde :  » Le Sistan-Baloutchistan, province « à risque » pour Téhéran « 
Le Figaro :  » Après l’attentat sanglant, l’Iran accuse le Pakistan « 
Le Figaro :  » Nucléaire iranien : la réunion de la dernière chance « 
Libération :  » Nucléaire : Téhéran baisse d’un ton « 
LeJDD.fr :  » Iran: Les Gardiens pris pour cible « 
RFI :  » Des complicités au Pakistan selon Téhéran « 
BBC :  » Iran ‘doubts’ over nuclear deal « 
NYT :  » Iran Says U.S., Britain Behind Attack « 

Mardi 29 septembre 2009. Tirs de missiles en Iran à la veille de négociations

L’Iran a procédé hier lundi 28 septembre 2009 à des tirs de missiles de longue portée, capables d’atteindre Israël, une partie de l’Europe et les bases américaines dans le golfe persique. Cet essai a eu lieu un jour après le lancement de missiles à courte et moyenne portée.

Les missiles étaient des Shabab III et, pour la première fois, des Sejil-2. Le Shabab III, à carburant liquide, est d’une portée moyenne de 1500 kilomètres. C’est un missile qui avait été initialement fourni à l’Iran par la Corée du Nord. Le Sejil-2, à carburant solide, est plus sophistiqué avec deux étages et deux moteurs. Il peut être plus facilement transporté et assemblé.

Les premiers essais iraniens de missiles à longue portée remontent au mois de juillet 2008. D’autres tests on eu lieu ensuite en novembre 2008 et en mai 2009.

Lors du sommet du G20 qui s’est tenu à Pittsburgh la semaine dernière, les présidents américain et français et le premier ministre britannique avaient mis l’Iran en demeure de négocier d’ici fin 2009 sur ses activités nucléaires. Ils ont fait admettre à l’Iran que le pays cachait une seconde installation d’enrichissement d’uranium, alors que le Conseil de sécurité des Nations unies l’enjoint à cesser ses activités d’enrichissement. Ce second site devrait être prochainement visité par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Les tirs ont eu lieu avant une rencontre sans précédent entre l’Iran et le Conseil de sécurité des Nations Unies, prévue pour le jeudi 1er octobre, où de nouvelles sanctions contre l’Iran pourraient être décidées.

Références
Dépêches
AFP sur Google
LeMonde.fr avec AFP

Articles
NYT :  » Iran Test-Fires Missiles That Put Israel in Range « 
BBC :  » Iran tests longest range missiles « 
WSJ :  » U.S., Allies Seek New Ways to Sanction Iran « 
RFI :  » Pierre Razoux : «Les Iraniens veulent une négociation globale pour légitimer leur régime» « 
LeJDD.fr :  » L’Iran défie le monde « 

Vendredi 25 septembre 2009. Le G20 va remplacer le G8

La Maison Blanche a annoncé aujourd’hui que le G20 va être pérennisé pour remplacer le G8, et devenir le  » principal Forum économique mondial « . Cette annonce a eu lieu alors que le G20 se réunissait dans la ville américaine de Pittsburgh.

Le G8 était composé de l’Allemagne, du Canada, des Etats-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne, de l’Italie, du Japon et de la Russie. Le G20 compte de plus l’Argentine, l’Australie, le Brésil, la Chine, l’Union européenne, l’Inde, l’Indonésie, le Mexique, l’Arabie Saoudite,  l’Afrique du Sud,la Corée du Sud et la Turquie. Ces pays représentent 85 % du produit intérieur brut (PIB) mondial (mais seulement 60 % de la population).

Le G20 a été imaginé en 1999 à la suite de la crise financière asiatique. Des représentants du G20 se sont réunis pour la première fois en 2008. Son objet sera désormais de développer une croissance durable dans le monde. La fréquence des réunions et le nombre d’invités reste à déterminer.

Le G20 se réunira la prochaine fois au Canada, en 2010.

Références
Dépêches
AFP sur Libération.fr

Articles
Le Figaro :  » Le G7 laisse la place au G20 en tant que directoire de l’économie mondiale « 
Le Monde :  » Vers un poids plus grand des pays émergents dans la gestion de l’économie mondiale « 
Le Figaro :  » Le G20 réforme le FMI : une victoire pour la Chine « 
LeJDD.fr :  » G20: Bonus encadrés mais… « 
BBC :  » Emerging economies get new role « 

Document
Une infographie sur le poids des pays du G30 dans l’économie mondiale, sur le site de La Croix

Vendredi 18 septembre 2009. Les Etats-Unis repensent leur bouclier antimissile

Le président américain Barack Obama a annoncé hier jeudi 17 septembre renoncer au projet de bouclier antimissile imaginé par Bill Clinton et conçu par l’administration Bush après avoir réexaminé la réalité des menaces contre les Etats-Unis et leurs pays alliés. Selon un accord signé en août 2008, celui-ci prévoyait d’implanter d’ici à 2012 une station radar en République tchèque et dix lanceurs de missiles d’interception en Pologne, en liaison avec les détecteurs déjà en place en Alaska, au Groenland et au Royaume-Uni. Ils étaient officiellement destinés en premier lieu à intercepter les missiles de longue portée (plus de 5000 km) lancés par des  » Etats voyous « , au premier rang desquels l’Iran.

Le bouclier antimissile avait été largement critiqué aux Etats-Unis pour son coût élevé et son efficacité non démontrée. Il l’avait été aussi par la Russie, qui voyait en lui une atteinte à sa sécurité.

Il sera remplacé par un nouveau système de défense antimissile que Barack Obama veut plus efficace, plus rapide et moins coûteux. Des missiles conçus pour détruire des missiles à courte et moyenne portée pourraient être déployés en République tchèque et en Pologne à partir de 2015. Des missiles intercepteurs pourraient par ailleurs être installés sur des navires et dans des bases en Turquie, en Israël et dans les Balkans.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec Reuters
20Minutes.fr avec agences
LeJDD.fr avec Europe1.fr avec Reuters

Articles
Le Figaro :  » Washington recule sur le bouclier antimissile « 
NYT :  » White House Scraps Bush’s Approach to Missile Shield « 
NYTimes :  » Putin Applauds ‘Brave’ U.S. Decision on Missile Defense « 
NYTimes :  » New Missile Shield Strategy Scales Back Reagan’s Vision  »
WSJ :  » U.S. Missile U-Turn Roils Allies « 
BBC :  » Obama shelves Europe missile plan « 
Le Monde :  » Les Etats-Unis renoncent au « bouclier antimissile » « 

Mardi 15 septembre 2009. Mountazer al-Zaïdi a été libéré

Le reporter irakien Mountazer al-Zaïdi, devenu célèbre pour avoir jeté ses chaussures au visage de George W. Bush en décembre 2008, a été libéré. Il avait été condamné à trois ans de prison pour  » agression contre un dirigeant étranger « , peine réduite à un an en appel, et il a été libéré après neuf mois pour bonne conduite.

Mountazer al-Zaïdi, 30 ans, avait accompli son geste durant une conférence de presse à Bagdad. Le journaliste avait aussi traité le président américain de  » chien « , une grave insulte dans la culture arabe.

Après sa libération, il a affirmé avoir été torturé pendant sa détention. Il aurait notamment subi des coups de barre de fer, des chocs électriques et des simulations de noyades ( » waterboarding « ). Il a demandé des excuses publiques pour ce traitement au premier ministre irakien Nouri Maliki.

Il aurait reçu par ailleurs divers cadeaux de dirigeants arabes et d’autres sympathisants, ainsi que des demandes en mariage. Il a déclaré qu’il ne retournerait pas travailler pour son employeur, la chaîne de télévision Al-Baghdadia, et qu’il ne se lancerait pas non plus dans la politique.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP
LeFigaro.fr avec AFP

Articles
NYT :  » Iraqi Shoe Thrower Is Released, Claiming Torture « 
LeJDD.fr :  » Le lanceur de chaussures libéré « 
BBC :  » Iraq shoe thrower ‘was tortured’ « 

Lundi 14 septembre 2009. Prison à vie pour trois terroristes britanniques

Trois musulmans britanniques, Abdulla Ahmed Ali, 28 ans, Assad Sarwar, 29 ans, et Tanvir Hussain, 32 ans, ont été condamnés aujourd’hui à la prison à vie. Ils ont été reconnus coupables de projeter des attentats dans au moins sept avions sur des vols trans-atlantiques au départ de Londres. Leur plan consistait à faire exploser des bombes liquides placées dans des bouteilles de soda. On estime qu’environ 1500 personnes auraient pu périr le même jour.

L’arrestation des trois hommes, en août 2006, avait conduit les aéroports du monde entier à interdire d’embarquer des bouteilles contenant plus de 10 centilitres de liquide. Les attentats auraient du se produire une quinzaine de jours après. Le contrôle ultime de l’opération provenait du Pakistan selon le juge.

Quatre autres hommes ont été jugés non coupables et un huitième, Umar Islam, 31 ans, a été condamné pour un motif plus général de complot dans l’objectif de commettre des meurtres. Il s’agit de la plus grande affaire de terrorisme jugée en Grande Bretagne à ce jour.

Références
Dépêches
AFP sur Google

Articles
BBC :  » Airline plot trio get life terms « 
NYTimes :  » 3 British Men Sentenced to Life in Plot to Blow Up Planes « 
Le Figaro :  » Les kamikazes voulaient faire exploser sept avions en vol « 

Mardi 8 septembre 2009. La Suisse est le pays le plus compétitif du Monde

Selon le rapport annuel du World Economic Forum (le Forum de Davos) publié aujourd’hui, la Suisse est devenue le pays le plus compétitif au monde. Elle détrône les Etats-Unis, qui occupent désormais la deuxième place — et même la 93e (contre 66e auparavant) sur le critère de la stabilité macroéconomique.

La seule entrée parmi les 20 premiers est la Nouvelle-Zélande. La France reste au 16e rang. Les premiers pays émergents ont tous amélioré leur productivité : Brésil (56e), Inde (94e) et Chine (29e)

Cent-dix paramètres sont pris en compte dans cette étude : un mélange de critères quantitatifs comme le taux d’inflation, le déficit public, la durée de vie, le pourcentage de femmes au travail, etc. et de critères qualitatifs résultant d’un sondage auprès de 13 000 hommes d’affaires dans 133 pays. Les critères financiers ne représentent donc qu’une petite partie de l’ensemble.

Le classement : Rang pour 09-10/Pays/Rang pour 2008–2009 (© 2009 World Economic Forum)

  • 1-Switzerland-2
  • 2-United States-1
  • 3-Singapore-5
  • 4-Sweden-4
  • 5-Denmark-3
  • 6-Finland-6
  • 7-Germany-7
  • 8-Japan-9
  • 9-Canada-10
  • 10-Netherlands-8
  • 11-Hong Kong SAR-11
  • 12-Taiwan, China-17
  • 13-United Kingdom-12
  • 14-Norway-15
  • 15-Australia-18
  • 16-France-16
  • 17-Austria-14
  • 18-Belgium-19
  • 19-Korea, Rep.-13
  • 20-New Zealand-24
  • 21-Luxembourg-25
  • 22-Qatar-26
  • 23-United Arab Emirates-31
  • 24-Malaysia-21
  • 25-Ireland-22
  • 26-Iceland-20
  • 27-Israel-23
  • 28-Saudi Arabia-27
  • 29-China-30
  • 30-Chile-28
  • 31-Czech Republic-33
  • 32-Brunei Darussalam-39
  • 33-Spain-29
  • 34-Cyprus-40
  • 35-Estonia-32
  • 36-Thailand-34
  • 37-Slovenia-42
  • 38-Bahrain-37
  • 39-Kuwait-35
  • 40-Tunisia-36
  • 41-Oman-38
  • 42-Puerto Rico-41
  • 43-Portugal-43
  • 44-Barbados-47
  • 45-South Africa-45
  • 46-Poland-53
  • 47-Slovak Republic-46
  • 48-Italy-49
  • 49-India-50
  • 50-Jordan-48
  • 51-Azerbaijan-69
  • 52-Malta-52
  • 53-Lithuania-44
  • 54-Indonesia-55
  • 55-Costa Rica-59
  • 56-Brazil-64
  • 57-Mauritius-57
  • 58-Hungary-62
  • 59-Panama-58
  • 60-Mexico-60
  • 61-Turkey-63
  • 62-Montenegro-65
  • 63-Russian Federation-51
  • 64-Romania-68
  • 65-Uruguay-75
  • 66-Botswana-56
  • 67-Kazakhstan-66
  • 68-Latvia-54
  • 69-Colombia-74
  • 70-Egypt-81
  • 71-Greece-67
  • 72-Croatia-61
  • 73-Morocco-73
  • 74-Namibia-80
  • 75-Vietnam-70
  • 76-Bulgaria-76
  • 77-El Salvador-79
  • 78-Peru-83
  • 79-Sri Lanka-77
  • 80-Guatemala-84
  • 81-Gambia, The-87
  • 82-Ukraine-72
  • 83-Algeria-99
  • 84-Macedonia, FYR-89
  • 85-Argentina-88
  • 86-Trinidad and Tobago-92
  • 87-Philippines-71
  • 88-Libya-91
  • 89-Honduras-82
  • 90-Georgia-90
  • 91-Jamaica-86
  • 92-Senegal-96
  • 93-Serbia-85
  • 94-Syria-78
  • 95-Dominican Republic-98
  • 96-Albania-108
  • 97-Armenia-97
  • 98-Kenya-93
  • 99-Nigeria-94
  • 100-Tanzania-113
  • 101-Pakistan-101
  • 102-Suriname-103
  • 103-Benin-106
  • 104-Guyana-115
  • 105-Ecuador-104
  • 106-Bangladesh-111
  • 107-Lesotho-123
  • 108-Uganda-128
  • 109-Bosnia and Herzegovina-107
  • 110-Cambodia-109
  • 111-Cameroon-114
  • 112-Zambia-112
  • 113-Venezuela-105
  • 114-Ghana-102
  • 115-Nicaragua-120
  • 116-Côte d’Ivoire-110
  • 117-Mongolia-100
  • 118-Ethiopia-121
  • 119-Malawi-119
  • 120-Bolivia-118
  • 121-Madagascar-125
  • 122-Tajikistan-116
  • 123-Kyrgyz Republic-122
  • 124-Paraguay-124
  • 125-Nepal-126
  • 126-Timor-Leste-129
  • 127-Mauritania-131
  • 128-Burkina Faso-127
  • 129-Mozambique-130
  • 130-Mali-117
  • 131-Chad-134
  • 132-Zimbabwe-133
  • 133-Burundi-132

Références
Dépêches
LeFigaro.fr avec AFP

Articles
Le Monde :  »  Compétitivité : la crise fait trébucher les Etats-Unis au profit de la Suisse « 
Les Echos :  » L’économie américaine n’est plus la plus compétitive du monde « 

Document
Le rapport sur le site du World Economic Forum

Vendredi 10 juillet 2009. Le bilan du G8 à L’Aquila

Les pays du G8 (Etats-Unis, Italie, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Canada, Russie) étaient réunis du 8 au 10 juillet 2009 à L’Aquila, en Italie. Avaient également été invités des dirigeants de pays émergents ainsi que des représentants de l’Algérie, de l’Angola, de l’Egypte, de l’Ethiopie, de la Libye, du Nigeria, du Sénégal, de l’Afrique du Sud et une délégation de l’Union africaine.

Voici les principaux résultats de ce sommet :
• les pays se sont engagés à mobiliser 20 milliards de dollars sur trois ans pour lutter contre la faim dans le monde par le biais d’investissements agricoles dans les pays en développement. La proposition américaine de créer un fonds pour cela n’a cependant pas été retenue. Les Etats-Unis apporteraient 3,5 milliards de dollars, le Japon entre 3 et 4 milliards, la France 2 milliards
• les pays se sont engagés à ce que le réchauffement climatique ne conduise pas à une augmentation des températures supérieure de 2°C par rapport à ce qu’elles étaient en 1900. L’idée de réduire de 50 % (par rapport à 1990) de l’émission de gaz à effet de serre au niveau planétaire d’ici 2050 n’a pas pu être imposée aux pays en développement, mais les membres du G8 ont affirmé vouloir réduire de 80 % leurs propres émissions à cette échéance, sans engagements à court terme
• les pays ont affirmé vouloir renforcer le traité de non-prolifération nucléaire d’ici la fin de l’année.

La déclaration finale fait l’impasse sur la proposition de la Banque centrale chinoise de créer une monnaie de réserve unique pour que les échanges commerciaux ne dépendent plus des variations du cours du dollar.

Le Brésilien Luiz Inácio Lula da Silva et le Français Nicolas Sarkozy ont défendu l’idée de remplacer le G8 par un G14 avec des puissances émergentes : Brésil, Inde, Chine, Afrique du Sud et Mexique (qui ont formé en 2007 un G5 parallèle).

Références
Dépêches
AFP sur Libération
LeMonde.fr avec AFP
LeJDD.fr avec Reuters

Articles
NYT :  » G-8 Announces $20 Billion for Food Plan « 
NYTimes :  » Poorer Nations Reject a Target on Emission Cut « 
WSJ :  » G-8 to Pledge $20 Billion for Food-Security Initiative « 
RFI :  » 20 milliards de dollars pour lutter contre la faim « 
BBC :  » G8 pledges to boost food supplies « 
LeJDD.fr :  » G8: Beaucoup de bruit pour rien « 
WSJ :  » Leaders Seek to Finish Trade Deal by 2010  » (portfolio)
LeMonde.fr :  » Climat : « Les pays du G8 devraient montrer l’exemple » « 
NYTimes :  » Group of 8 Is Not Enough, Say Those Wanting In « 

Le site officiel du sommet

Mercredi 17 juin 2009. Le premier rapport de l’OMS sur la sécurité routière

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié hier mardi 16 juin 2009 le premier rapport consacré à la mortalité sur les routes, qui porte sur 98 % de la population mondiale, dans 178 pays. En 2004, les accidents de la route étaient la 9e cause de mortalité dans le monde avec 2,2 % des décès, soit 1,2 million de personnes tuées. Ils représentent la première cause de décès chez les 15-29 ans. 90 % des décès surviennent dans les pays en développement alors qu’ils ne comptent que pour 48 % du parc automobile. Les catégories  » vulnérables  » (piétons, cyclistes, motards) représentent 46 % des tués (80 % dans les pays pauvres).

20 à 50 millions de personnes seraient blessées lors d’accidents de la route chaque année.

L’OMS a aussi procédé à une analyse des politiques de sécurité routière. Elle met en avant que :
– seulement 29 % des Etats ont introduit une limite de vitesse autorisée en ville à 50 km/h ou moins
– seulement 49 % appliquent un seuil autorisé d’alcoolémie à 0,5 gramme par litre de sang ou moins
– seulement 40 % demandent le port du casque pour le passager d’un deux-roues (90 % pour le conducteur)
– seulement 57 % imposent le port de la ceinture à l’avant et à l’arrière (38 % dans les pays en développement)
– 90 % des pays imposent les siège-bébé, mais seulement 20 % dans les pays pauvres
– 44 % ne disposent d’aucune politique en faveur des transports publics
– seulement 15 % des pays auraient mis en œuvre des lois efficaces pour réduire la mortalité routière.

Références
Articles
La Croix :  » L’insécurité routière fauche 1,2 million de vies chaque année dans le monde « 
Le Monde :  » L’insécurité routière, fléau des pays pauvres « 
Le Figaro :  » La route fait plus d’un million de morts dans le monde « 
Libération :  » L’axe nord-sud des accidents de la route  »
WSJ :  » Traffic Accidents Kill 1.27 Million Globally, WHO Says « 
NYT :  » W.H.O. Examines Traffic as Health Hazard « 

Document
Le rapport de l’OMS

Mardi 16 juin 2009. Benyamin Nétanyahou évoque un Etat palestinien

Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a accepté dimanche 14 juin le principe d’un Etat palestinien en posant deux conditions : la démilitarisation du futur Etat (qui ne pourra entretenir de liens avec l’Iran ou le Hezbollah) et la reconnaissance d’Israël comme Etat du peuple juif. Une première pour ce leader de la droite israélienne (et un précédent chez les  » faucons  » de la droite israélienne) qui ne parlait jusqu’à présent que de  » paix économique « .

Benyamin Nétanyahou s’est ainsi conformé aux souhaits de Barack Obama (lire l’info du jour du 19 mai 2009). 71 % des Israéliens se déclarent en faveur d’un Etat palestinien démilitarisé. Il a par ailleurs exclu tout démantèlement des colonies juives, précisant qu’il ne souhaitait pas en construire de nouvelles, et tout partage de Jérusalem.

Ce premier discours de politique étrangère du premier ministre israélien depuis son élection en février 2009 (lire l’info du jour du 1er avril 2009) a provoqué des réactions négatives chez les Palestiniens. Pour le porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas, « «ce discours torpille toutes les initiatives de paix dans la région».

Références
Dépêches
AFP sur LeFigaro.fr
LeJDD.fr avec Reuters
LeMonde.fr avec AFP
AFP sur LeFigaro.fr

Articles
RFI :  » Netanyahu accepte le principe de deux Etats « 
Le Figaro :  » Ehoud Barak : «Israël ouvre
la route des négociations» « 
Le Monde :  » M. Nétanyahou pose ses conditions pour un éventuel Etat palestinien « 
LeMonde.fr :  » Le tout petit pas en avant de Benjamin Nétanyahou « 

Document
Extrait du discours de Benyamin Nétanyahou sur le site du JDD