Archives de Catégorie: Société

Vendredi 30 octobre 2009. Jacques Chirac devra répondre devant un tribunal

L’ancien président de la République Jacques Chirac, 76 ans, a été renvoyé aujourd’hui devant de le tribunal correctionnel. Il est accusé d’avoir détourné des fonds publics pour des emplois supposés fictifs à la Ville de Paris entre 1994 et 1995, et d' »abus de confiance  » entre 1992 et 1994 « , alors qu’il était maire de la capitale — les faits antérieurs à 1992 sont prescrits. C’est la première fois sous la Ve République : le dernier chef d’Etat français à avoir comparu devant un tribunal était le maréchal Henri Philippe Pétain, accusé en 1945 de trahison et de collaboration avec les Nazis.

L’instruction visait au départ 43 emplois de  » chargés de mission  » sur la période 1983-1998. La juge Xavière Siméoni n’en a finalement retenu que 13. Jacques Chirac avait été mis en examen le 21 novembre 2007 dans ce dossier. Jacques Chirac a alors endossé la responsabilité de ces embauches mais a nié toute malversation. Aucune trace écrite impliquant l’ancien président n’a été produite au cours de l’instruction. Le total des sommes indues serait compris entre 3,5 et 5 milions d’euros.

Neuf autres personnes sont renvoyées devant le tribunal, dont deux directeurs de cabinet (Michel Roussin et Rémy Chardon) et plusieurs bénéficiaires présumés : l’ancien patron du syndicat FO Marc Blondel, l’ancien député RPR Jean de Gaulle, l’ancien député européen François Musso, François Debré (frère du président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré), Marie-Thérèse Poujade (épouse de l’ancien maire RPR de Dijon Robert Poujade), Pierre Boué, et l’ancien inspecteur des impôts Jean-Claude Mestre.

En théorie, Jacques Chirac risque jusqu’à 10 ans de prison det 150 000 euros d’amende pour le détournement de fonds publics et trois ans de prison et 375 00 euros d’amende pour l’abus de confiance.

Références
Dépêches
LaCroix.com avec AFP
LeFigaro.fr avec AFP et AP
AFP sur Libération
LeMonde.fr avec AFP ( » Les dix personnes renvoyées devant la justice « )

Articles
NYT :  » Chirac Ordered to Face Trial in France « 
WSJ :  » Former French President to Stand Trial « 
RFI :  » Jacques Chirac, premier ex-président renvoyé devant un tribunal « 
LeFigaro.fr :  » Emplois fictifs : Chirac renvoyé devant la justice « 
Le Monde :  » Le renvoi de Jacques Chirac devant la justice : une première sous la Ve « 
LeJDD.fr :  » Jacques Chirac sera jugé « 

Publicités

Jeudi 29 octobre 2009. Les Etats-Unis sont sortis de la récession

Selon la première estimation officielle du PIB américain au 3e trimestre, les Etats-Unis sont sortis de la récession durant l’été : +3,5 % en rythme annuel par rapport au trimestre précédent.

Les Etats-Unis ont traversé quatre trimestres consécutifs de recul de leur PIB, la plus longue récession depuis la crise des années 1930. La reprise est consécutive à celle de la consommation des ménages, qui a progressé de 3,4 % par rapport au printemps, et de l’investissement (ménages et entreprises), qui, après 7 trimestres à la baisse, a progressé de 11,5 %. Seul le commerce extérieur tire encore le PIB vers le bas (- 0,53 %).

Le taux de chômage a atteint 9,8 % en septembre 2009 contre 4,7 % en septembre 2007.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP et Reuters
AFP sur Les Echos

Articles
NYT  :  » U.S. Economy Started to Grow Again in the Third Quarter « 
WSJ :  » GDP Expanded 3.5% in 3rd Quarter « 
BBC :  » US economy is growing once again « 
LeFigaro.fr :  » Les Etats-Unis sortent de la récession « 

Mercredi 28 octobre 2009. Un an de prison ferme pour Charles Pasqua

Le sénateur et ancien ministre de l’intérieur (de 1986 à 1988) Charles Pasqua, 82 ans, a été condamné mardi 27 octobre à trois ans de prison dont deux avec sursis et 100 000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Paris. Il a été reconnu coupable de  » trafic d’influence  » dans l’affaire de ventes d’armes de guerre à l’Angola dans les années 1990, dite  » Angolagate « .

De 1993 à 1998, des armes provenant de l’ex-bloc soviétique ont été vendues à l’Angola, alors en guerre civile et sous embargo de l’ONU, sans autorisation de l’Etat français. Le montant total des ventes aurait atteint 790 millions de dollars. Charles Pasqua aurait perçu 225 000 euros pour son association France-Afrique-Orient en échange de l’attribution de l’ordre national du mérite à Arcadi Gaydamak, l’un des principaux acteurs de la vente d’armes. Charles Pasqua fera appel de la décision et a demandé une levée du secret-défense sur les ventes d’armes à cette époque pour prouver que l’Etat était au courant de ces ventes. Il accuse implicitement l’ancien président Jacques Chirac d’être à l’origine de ses soucis judiciaires.

Quarante-deux personnes étaient accusées d’implication dans le trafic d’armes. D’autres ont été condamnées : les deux auteurs des ventes Pierre Falcone et Arcadi Gaydamak (6 ans de prison ferme), Jean-Charles Marchiani, ancien préfet du Var (3 ans de prisons dont 21 mois avec sursis), Jean-Christophe Mitterrand (deux ans avec sursis et 375 000 euros), le romancier Paul-Loup Sulitzer (15 mois avec sursis et 100 000 euros), l’avocat Allain Guilloux (trois ans dont deux avec sursis et 500 000 euros). Le consultant Jacques Attali et le magistrat Georges Frenech ont été relaxés.

Références
Dépêches
AFP sur La Croix
LeMonde.fr avec AFP
LeMonde.fr avec Reuters

Articles
NYT :  » French Power Elite Face a Fall From Grace « 
LeFigaro.fr :  » Angolagate : condamné à un an ferme, Pasqua riposte « 
LeJDD.fr :  » Pasqua mouille Chirac « 
RFI :  » Angolagate : Pasqua réclame la levée du secret-défense »
LeFigaro.fr :  » Angolagate : les principales peines « 
20 Minutes.fr :  » Charles Pasqua et la justice, une histoire à tiroirs « 
Le Figaro :  » Fin de parcours pour «le terrible M. Pasqua» « 

Mardi 27 octobre 2009. L’Eglise de scientologie condamnée mais pas interdite

Les deux principales structures françaises de l’Eglise de scientologie (le Celebrity Centre et la librairie SEL) ont été aujourd’hui reconnues coupables par le tribunal correctionnel de Paris d' » escroquerie en bande organisée  » et de pratique de méthodes délictuelles. Elles ont été condamnées à 630 000 euros d’amende mais leurs activités ne sont pas interdites, la présidente du tribunal redoutant une poursuite des activités  » hors du cadre légal « . Quatre responsables ont été en outre condamnés à des peines de prison de 18 mois à deux ans et des amendes de 5 000 à 30 000 euros (le dirigeant Alain Rosenberg écopant de la peine la plus lourde). C’est une condamnation sans précédent pour la scientologie en France. L’Eglise de scientologie fera appel.

Le procès faisait suite à une plainte de quatre anciens membres de la sectes disant avoir été dépouillés de plusieurs dizaines de milliers d’euros en 1998. Le parquet avait d’abord requis la dissolution des deux structures mais une modification législative effectuée le 12 mai 2009 empêche de dissoudre une personne morale pour escorquerie.

Fondée en 1954 aux Etats-Unis par l’écrivain de science-fiction Ron Hubbard, la scientologie est considérée comme une religion outre-Atlantique. en France, elle a été classée parmi les sectes dans un rapport parlementaire en 1995. Elle compterait 12 millions d’adeptes dans le monde et 45 000 en France.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec Reuters et AFP
AFP sur Liberation.fr
LeFigaro.fr avec agences
AP sur WSJ

Articles
BBC :  » Scientologists convicted of fraud « 
Libération :  » Scientologie : la victoire de la notion d’emprise « 

Mercredi 21 octobre 2009. Le Vatican ouvre ses portes aux anglicans

Le Vatican a annoncé hier, mardi 20 octobre 2009, vouloir mettre en place une  » structure canonique  » pour accueillir les anglicans en rupture avec leur Eglise. Des dizaines d’évêques, des centaines de prêtres et des milliers de laïcs seront ainsi invités à rejoindre l’Eglise catholique. Les modalités vont être précisées prochainement dans une  » constitution apostolique « . Les prêtres anglicans mariés pourront être ordonnés prêtres catholiques mais pas les évêques. Les anglicans conserveraient une liturgie spéciale.

Depuis 1991, 400 000 anglicans se sont regroupés au sein de la  » Traditional Anglican Communion  » pour marquer leurs désaccords avec l’Eglise anglicane, notamment sur la question de l’ordination des femmes ou du mariage entre personnes de même sexe. Ils avaient demandé officiellement leur rattachement à Rome en 2007.

Les anglicans se sont séparés des catholiques en 1534 quand le roi Henry VIII s’est vu refuser une annulation de mariage par Rome. Ils sont aujourd’hui 80 millions de fidèles.

Références
Le Monde :  » Le Vatican tend la main aux anglicans critiques de l’évolution de leur Eglise « 
NYT :  » Vatican Bidding to Get Anglicans to Join Its Fold « 
Washington Post :  » Vatican fishing for disgruntled Anglicans « 
WSJ :  » Vatican in Bold Bid to Attract Anglicans « 

Mardi 22 septembre 2009. Démantèlement d’un camp de sans papiers près de Calais

Un camp de  » sans-papiers  » près de Calais a été démantelé aujourd’hui par des CRS. Surnommé  » la jungle « , ce camp abritait entre 700 et 800 migrants tentant de rejoindre l’Angleterre. 278 personnes ont été interpellées, dont 132 se déclarant mineures, placées dans des  » centres spécialisés « . Le camp avait été occupé depuis la fermeture du centre de la Croix-Rouge de Sangatte, dans le Pas-de-Calais, en 2002. Il a été rasé par des bulldozers. L’opération a été très médiatisée : elle s’est déroulée devant quelque 200 journalistes.

Les migrants étaient majoritairement des Afghans de l’ethnie pachtoune et des Pakistanais, entrés en Europe via la Grèce. Des centaines d’entre eux auraient quitté le camp depuis le 16 septembre, date à laquelle l’opération avait été annoncée par Eric Besson, ministre français de l’immigration. Les personnes interpellées ont le choix entre le retour volontaire, la demande d’asile ou l’expulsion. Celles qui refusent l’une de ces options seront placées dans des centres de détention.

On estime qu’environ 500 000 personnes entrent illégalement dans l’Union européenne chaque année.

Références
Dépêches
AFP sur La Croix
LeFigaro.fr avec agences

Articles
NYT :  » Police Remove Migrants From French Camp « 
WSJ :  » French Police Raze Migrant Camp « 
BBC :  » Police clear French migrant camp « 
RFI :  » L’opération de démantèlement de la «jungle» est terminée « 
LeMonde.fr :  » La « jungle » de Calais évacuée, d’autres évacuations à venir « 
LeJDD.fr :  » Calais: La ‘jungle’ démantelée « 

Lundi 14 septembre 2009. Prison à vie pour trois terroristes britanniques

Trois musulmans britanniques, Abdulla Ahmed Ali, 28 ans, Assad Sarwar, 29 ans, et Tanvir Hussain, 32 ans, ont été condamnés aujourd’hui à la prison à vie. Ils ont été reconnus coupables de projeter des attentats dans au moins sept avions sur des vols trans-atlantiques au départ de Londres. Leur plan consistait à faire exploser des bombes liquides placées dans des bouteilles de soda. On estime qu’environ 1500 personnes auraient pu périr le même jour.

L’arrestation des trois hommes, en août 2006, avait conduit les aéroports du monde entier à interdire d’embarquer des bouteilles contenant plus de 10 centilitres de liquide. Les attentats auraient du se produire une quinzaine de jours après. Le contrôle ultime de l’opération provenait du Pakistan selon le juge.

Quatre autres hommes ont été jugés non coupables et un huitième, Umar Islam, 31 ans, a été condamné pour un motif plus général de complot dans l’objectif de commettre des meurtres. Il s’agit de la plus grande affaire de terrorisme jugée en Grande Bretagne à ce jour.

Références
Dépêches
AFP sur Google

Articles
BBC :  » Airline plot trio get life terms « 
NYTimes :  » 3 British Men Sentenced to Life in Plot to Blow Up Planes « 
Le Figaro :  » Les kamikazes voulaient faire exploser sept avions en vol «