Vendredi 6 novembre 2009. Plus de 10 % d’Américains au chômage

Au mois d’octobre, le taux de chômage aux Etats-Unis a grimpé de 0,4 points pour atteindre 10,2 %. C’est la première fois depuis avril 1983 que la barre des 10 % est franchie.

190 000 postes ont été supprimés au mois d’octobre. La baisse des licenciements, 13, 3 % de mois qu’en septembre, est moins rapide que prévu par les experts.

Depuis le début de la récession (décembre 2007 – été 2009, lire l’info du jour du 29 octobre 2009), il y a eu 8,2 millions de suppressions d’emplois, le taux de chômage gagnant 5,3 points.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP
AFP sur Les Echos

Articles
LeFigaro.fr :  » Le taux de chômage dépasse les 10% aux Etats-Unis « 
NYT :  » U.S. Unemployment Rate Hits 10.2%, Highest in 26 Years « 
WSJ :  » October Jobless Rate Tops 10% « 
BBC :  » US jobless rate rises to over 10% « 

Publicités

Jeudi 5 novembre 2009. General Motors restructure Opel et ne le vend plus

General Motors a décidé hier mardi 3 novembre de conserver sa filiale Opel (Vauxhall au Royaume-Uni). D’après un accord conclu mi-septembre, celle-ci devait être vendue à 55 % à l’équipementier canado-autrichien Magna avec le soutien de la banque russe Sberbank et le groupe automobile Gaz. L’Américain prévoit de supprimer 10 000 postes dans une entreprise qui en emploie quelque 50 000 en Europe (la moitié en Allemagne, puis en Espagne, en Belgique, en Pologne et au Royaume-Uni). A terme, General Motors veut réduire de 30 % des coûts de fonctionnement d’Opel.

Le gouvernement allemand avait soutenu le rachat d’Opel par Magna et avait accordé un prêt de 1,5 milliard d’euros à General Motors. Il reste 900 millions à restituer, ce que General Motors s’est engagé à faire. Le plan de reprise devait assurer la pérennité des sites de production européens et notamment des sites allemands.

Ce revirement s’explique par la reprise des ventes de General Motors aux Etats-Unis et par son souhait de conserver le site laboratoire du groupe de Rüsselsheim (Hesse) où des recherches avancées ont été menées sur les véhicules hybrides.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP

Articles
Le Figaro :  » General Motors renonce à céder Opel « 
La Croix :  » GM inflige un revers cinglant à l’Allemagne « 
Les Echos :  » Le revirement de GM sur la vente d’ Opel déclenche l’ire du gouvernement allemand « 
Les Echos :  » Le surprenant épilogue d’une stratégie illisible « 
LeJDD.fr :  » Opel: Les raisons d’une volte-face « 
NYT :  » G.M. Decides to Keep Opel, Its European Unit « 
NYT :  » Germans Angry Over G.M. Decision to Keep Opel « 
WSJ :  » GM May Save an Opel Plant « 
Les Echos :  » Chronologie : le long feuilleton Opel « 

Mercredi 4 novembre 2009. La mort de Claude Lévi-Strauss

L’ethnologue, anthropologue et philosophe Claude Lévi-Strauss est décédé dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2009 d’un arrêt cardiaque à l’âge de 100 ans.

Il était considéré comme le père du  » structuralisme  » (une approche visant à identifier des motifs communs dans les comportements et les pensées de toutes les sociétés humaines) et mondialement célèbre pour son livre  » Tristes Tropiques « .

Références
Dépêches
LeFigaro.fr avec AFP
LeJDD.fr avec Reuters

Articles
Le Monde :  » L’ethnologue Claude Lévi-Strauss est mort « 
La Croix :  » Claude Lévi-Strauss est mort « 
Libération :  » L’empreinte Lévi-Strauss « 
20Minutes.fr :  » Claude Lévi-Strauss est décédé « 
NYT :  » Claude Lévi-Strauss Dies at 100 « 
WSJ :  » Leading French Intellectual Shaped Modern Anthropology « 
BBC :  » Obituary: Claude Levi-Strauss « 
RFI :  » Lévi-Strauss : disparition d’un géant « 

Mardi 3 novembre 2009. La Constitution tchèque compatible avec le Traité de Lisbonne

La Cour constitutionnelle tchèque a dit aujourd’hui que le Traité de Lisbonne est compatible la Constitution du pays. C’était le dernier obstacle avant la signature du Traité par le président Vaclav Klaus et son adoption.

Bien qu’opposé au Traité, Vaclav Klaus s’est engagé à le signer la semaine dernière après que les dirigeants d’Etat européens ont promis à la République tchèque une dérogation à la charte des droits fondamentaux figurant en annexe du traité. Cette dérogation doit empêcher toute demande de restitution de biens en faveur des 2,5 millions d’Allemands expulsés de Tchécoslovaquie après la Seconde Guerre mondiale. Le Royaume-Uni et la Pologne avaient déjà bénéficié d’une dérogation similaire.

Si Vaclav Klaus signe bien l’accord, un sommet exceptionnel pourra être organisé courant novembre pour désigner le président et le ministre des affaires étrangères. Le Traité doit entrer en vigueur le 1er du mois suivant son adoption par les Etats membres de l’Union.

Il avait été signé le 13 décembre 2007 (lire l’info du jour du Jeudi 13 décembre 2007)

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP et Reuters
AFP sur Les Echos

Articles
NYT :  » Czech Court Backs New E.U. Treaty « 
WSJ :  » Klaus Signs Lisbon Treaty « 
BBC :  » Czech court clears Lisbon Treaty « 
La Croix :  » La République tchèque ouvre la voie à l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne « 
RFI :  » Les nouveautés du Traité de Lisbonne « 

Lundi 2 novembre 2009. Hamid Karzaï confirmé à la tête de l’Afghanistan

Alors qu’un second tour pour l’élection présidentielle afghane était prévu le 7 novembre (lire l’info du jour jour du 20 octobre 2009), Abdullah Abdullad, le rival du président sortant Hamid Karzaï, a renoncé à y participer hier dimanche 1er novembre. En conséquence, le second tour de l’élection présidentielle a été annulé et Hamid Karzaï déclaré vainqueur.

Abdullah Abdullah a dit qu’il se retirait car les risques de fraude étaient trop grands. L’ancien ministre des affaires étrangères réclamait notamment la démission du chef de la Commission électorale, qu’il jugeait partial, ce qui a été refusé par Hamid Karzaï. Le second tour avait déjà été organisé à la suite d’un recomptage des voix du 1er tour (le 20 août) et un constat d’irrégularités. Après recomptage, Hamid Karzaï avait recueilli 49,67 % des voix et son rival Abdullah Abdullah 30,59 %.

Abdullah Abdullah a exclu de faire partie du gouvernement qu’Hamid Karzaï s’apprête à former.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP et Reuters
AFP sur La Croix
LeFigaro.fr avec agences

Articles
NYT :  » Karzai Gets New Term as Afghan Runoff Is Scrapped « 
WSJ :  » Afghanistan’s Runoff Vote Canceled, Karzai Declared Victor « 
BBC :  » Karzai declared elected president « 
LeJDD.fr   » Karzaï président malgré tout « 
LeJDD.fr :  » Afghanistan: Abdullah renonce « 

Vendredi 30 octobre 2009. Jacques Chirac devra répondre devant un tribunal

L’ancien président de la République Jacques Chirac, 76 ans, a été renvoyé aujourd’hui devant de le tribunal correctionnel. Il est accusé d’avoir détourné des fonds publics pour des emplois supposés fictifs à la Ville de Paris entre 1994 et 1995, et d' »abus de confiance  » entre 1992 et 1994 « , alors qu’il était maire de la capitale — les faits antérieurs à 1992 sont prescrits. C’est la première fois sous la Ve République : le dernier chef d’Etat français à avoir comparu devant un tribunal était le maréchal Henri Philippe Pétain, accusé en 1945 de trahison et de collaboration avec les Nazis.

L’instruction visait au départ 43 emplois de  » chargés de mission  » sur la période 1983-1998. La juge Xavière Siméoni n’en a finalement retenu que 13. Jacques Chirac avait été mis en examen le 21 novembre 2007 dans ce dossier. Jacques Chirac a alors endossé la responsabilité de ces embauches mais a nié toute malversation. Aucune trace écrite impliquant l’ancien président n’a été produite au cours de l’instruction. Le total des sommes indues serait compris entre 3,5 et 5 milions d’euros.

Neuf autres personnes sont renvoyées devant le tribunal, dont deux directeurs de cabinet (Michel Roussin et Rémy Chardon) et plusieurs bénéficiaires présumés : l’ancien patron du syndicat FO Marc Blondel, l’ancien député RPR Jean de Gaulle, l’ancien député européen François Musso, François Debré (frère du président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré), Marie-Thérèse Poujade (épouse de l’ancien maire RPR de Dijon Robert Poujade), Pierre Boué, et l’ancien inspecteur des impôts Jean-Claude Mestre.

En théorie, Jacques Chirac risque jusqu’à 10 ans de prison det 150 000 euros d’amende pour le détournement de fonds publics et trois ans de prison et 375 00 euros d’amende pour l’abus de confiance.

Références
Dépêches
LaCroix.com avec AFP
LeFigaro.fr avec AFP et AP
AFP sur Libération
LeMonde.fr avec AFP ( » Les dix personnes renvoyées devant la justice « )

Articles
NYT :  » Chirac Ordered to Face Trial in France « 
WSJ :  » Former French President to Stand Trial « 
RFI :  » Jacques Chirac, premier ex-président renvoyé devant un tribunal « 
LeFigaro.fr :  » Emplois fictifs : Chirac renvoyé devant la justice « 
Le Monde :  » Le renvoi de Jacques Chirac devant la justice : une première sous la Ve « 
LeJDD.fr :  » Jacques Chirac sera jugé « 

Jeudi 29 octobre 2009. Les Etats-Unis sont sortis de la récession

Selon la première estimation officielle du PIB américain au 3e trimestre, les Etats-Unis sont sortis de la récession durant l’été : +3,5 % en rythme annuel par rapport au trimestre précédent.

Les Etats-Unis ont traversé quatre trimestres consécutifs de recul de leur PIB, la plus longue récession depuis la crise des années 1930. La reprise est consécutive à celle de la consommation des ménages, qui a progressé de 3,4 % par rapport au printemps, et de l’investissement (ménages et entreprises), qui, après 7 trimestres à la baisse, a progressé de 11,5 %. Seul le commerce extérieur tire encore le PIB vers le bas (- 0,53 %).

Le taux de chômage a atteint 9,8 % en septembre 2009 contre 4,7 % en septembre 2007.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP et Reuters
AFP sur Les Echos

Articles
NYT  :  » U.S. Economy Started to Grow Again in the Third Quarter « 
WSJ :  » GDP Expanded 3.5% in 3rd Quarter « 
BBC :  » US economy is growing once again « 
LeFigaro.fr :  » Les Etats-Unis sortent de la récession «