Archives de Tag: Airbus

Mardi 2 juin 2009. Disparition d’un avion d’Air France

Un avion d’Air France AF447 qui reliait Rio de Janeiro à Paris a disparu au-dessus de l’Atlantique hier lundi 1er juin 2009. Des débris d’avion ont été retrouvés aujourd’hui au large du Brésil.

Le dernier message envoyé par l’appareil était un message automatique faisant état de problèmes électriques. Peu avant, l’avion était entré dans une zone de fortes turbulences et d’orages.

228 personnes, passagers et membres d’équipage, se trouvaient à bord.

L’avion, un Airbus A330, avait été mis en service en 2005 et contrôlé le 16 avril 2009. Il avait effectué 2500 vols (pour un total de 18 870 heures). C’est la première fois qu’un avion de ce type subit un accident mortel. L’équipage était expérimenté : le commandant de bord avait à son actif 11 000 heures de vol (dont 1 700 heures sur Airbus A330/A340) et les deux copilotes 3 000 et 6 660 heures de vol.

On ignore les causes de la disparition. Selon Air France, l’appareil a pu être touché par la foudre mais il ne peut s’agir là a priori de la cause unique d’un problème à bord, les avions résistant à ce type de choc qu’ils subissent en moyenne une à deux fois par an. L’équipage n’a pas envoyé d’alerte et les balises de détresse ne se sont pas déclenchées. Les boites noires pourraient reposer maintenant par 5000 mètres de fond.

La zone où l’avion a disparu n’est pas couverte par les radars. Il s’agit de la même région où a disparu l’aviateur français Jean Mermoz en 1936 ; il y règne des conditions météorologiques difficiles car les masses d’air des deux hémisphères s’y télescopent. On y enregistre des vents ascendants pouvant atteindre 200 km/h, des orages violents, des chutes de grêle, etc. Les cumulo-nimbus peuvent y monter jusqu’à 18 kilomètres (contre 10 kilomètres en règle générale) : trop haut pour que les avions les survolent. D’autres avions ont cependant suivi la même route la même nuit sans signaler de difficultés particulières.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP et Reuters

Articles
Le Monde :  » L’avion a-t-il été victime d’une météo exécrable et de pannes techniques ? « 
La Croix :  » Les accidents aériens les plus meurtriers depuis trente ans « 
Le Figaro :  » Les causes possibles 
de l’accident de l’Airbus « 
Le Figaro :  » «Il est rare d’avoir aussi peu d’éléments sur un accident» « 
Le Figaro :  » L’Airbus A330-200 :
un appareil sûr et récent « 
NYTimes :  » France and Brazil Press Search for Missing Plane « 
RFI :  » Les recherches internationales se poursuivent « 

Lundi 26 novembre 2007. Nicolas Sarkozy en Chine.

Le président français Nicolas Sarkozy est en Chine, accompagné de sept ministres ou secrétaires d’Etat, de plusieurs patrons de grandes entreprises françaises, de sa mère et de l’un de ses fils. Rama Yade, secrétaire d’Etat aux droits de l’homme, ne fait pas partie du voyage.

Il a rencontré le président chinois Hu Jintao.

Si tous les sujets sont officiellement abordés, le déplacement est surtout à vocation économique. Plusieurs contrats importants ont été signés entre la France et la Chine.

Les sociétés françaises réalisent en Chine environ 5 % de leur chiffre d’affaires mondial.
D’après les statistiques sur les investissement directs en Chine, la France ne vient qu’au 10e rang mondial et au 3e rang européen. Ces investissements cumulés se seraient montés fin 2005 à 2,7 milliards d’euros selon la Banque de France et à 6,8 milliards de dollars selon les statistiques chinoises. Des statistiques qui ne prennent pas en compte les capitaux transitant par un autre pays.
Il y aurait 850 entreprises françaises en Chine. Elles emploieraient près de 250 000 personnes. Le chiffre d’affaires cumulé : 20 milliards d’euros en 2006. Leur répartition : 50 % dans l’industrie, 40 % dans les services, 10 % dans l’agro-alimentaire.
En 2006, les exportations de la France vers la Chine n’ont par ailleurs pas dépassé les 8 milliards d’euros.

Les deux plus gros contrats signés aujourd’hui (les plus gros jamais signés entre la France et la Chine) :

Le nucléaire
La présidente d’Areva, Anne Lauvergeon, a signé la vente de deux réacteurs nucléaires EPR au premier groupe nucléaire chinois (la China Guangdong Nuclear Power Corporation ou CGNPC). Elle s’accompagne d’un accord sur la fourniture et l’enrichissement de l’uranium pour une durée de 20 ans. Montant : plus de 8 milliards d’euros, juste pour les deux réacteurs. Mise en service prévue : 2014.

L’aviation
Airbus a signé une commande de 110 A320 et 50 A330. Pas de A380. Montant : 12 milliards d’euros.

Référénces
Articles
La Croix :  » Le nucléaire français s’enracine en Chine « 
Le Figaro :  » 20 milliards de contrats déjà signés en Chine « 
Le Monde :  » La France a signé une série de contrats avec la Chine pour près de 20 milliards d’euros « 
Le Monde pour Matin Plus :  » Les implantations françaises s’accélèrent en Chine « 
Libération :  » La visite en Chine du VRP Sarkozy «