Archives de Tag: Angola

Mercredi 28 octobre 2009. Un an de prison ferme pour Charles Pasqua

Le sénateur et ancien ministre de l’intérieur (de 1986 à 1988) Charles Pasqua, 82 ans, a été condamné mardi 27 octobre à trois ans de prison dont deux avec sursis et 100 000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Paris. Il a été reconnu coupable de  » trafic d’influence  » dans l’affaire de ventes d’armes de guerre à l’Angola dans les années 1990, dite  » Angolagate « .

De 1993 à 1998, des armes provenant de l’ex-bloc soviétique ont été vendues à l’Angola, alors en guerre civile et sous embargo de l’ONU, sans autorisation de l’Etat français. Le montant total des ventes aurait atteint 790 millions de dollars. Charles Pasqua aurait perçu 225 000 euros pour son association France-Afrique-Orient en échange de l’attribution de l’ordre national du mérite à Arcadi Gaydamak, l’un des principaux acteurs de la vente d’armes. Charles Pasqua fera appel de la décision et a demandé une levée du secret-défense sur les ventes d’armes à cette époque pour prouver que l’Etat était au courant de ces ventes. Il accuse implicitement l’ancien président Jacques Chirac d’être à l’origine de ses soucis judiciaires.

Quarante-deux personnes étaient accusées d’implication dans le trafic d’armes. D’autres ont été condamnées : les deux auteurs des ventes Pierre Falcone et Arcadi Gaydamak (6 ans de prison ferme), Jean-Charles Marchiani, ancien préfet du Var (3 ans de prisons dont 21 mois avec sursis), Jean-Christophe Mitterrand (deux ans avec sursis et 375 000 euros), le romancier Paul-Loup Sulitzer (15 mois avec sursis et 100 000 euros), l’avocat Allain Guilloux (trois ans dont deux avec sursis et 500 000 euros). Le consultant Jacques Attali et le magistrat Georges Frenech ont été relaxés.

Références
Dépêches
AFP sur La Croix
LeMonde.fr avec AFP
LeMonde.fr avec Reuters

Articles
NYT :  » French Power Elite Face a Fall From Grace « 
LeFigaro.fr :  » Angolagate : condamné à un an ferme, Pasqua riposte « 
LeJDD.fr :  » Pasqua mouille Chirac « 
RFI :  » Angolagate : Pasqua réclame la levée du secret-défense »
LeFigaro.fr :  » Angolagate : les principales peines « 
20 Minutes.fr :  » Charles Pasqua et la justice, une histoire à tiroirs « 
Le Figaro :  » Fin de parcours pour «le terrible M. Pasqua» « 

Lundi 23 mars 2009. Le pape achève son premier voyage en Afrique

Le pape Benoît XVI, 81 ans, a achevé aujourd’hui une visite d’une semaine en Afrique, sa première sur ce continent qui compte 14 % de la population catholique mondiale (150 millions de personnes sur 900 millions d’Africains).

Il a visité le Cameroun et l’Angola. Il a prononcé seize discours. Le fil rouge de son message aura été l’éradication de la violence, par la réconciliation, l’équité dans le développement économique et l’assainissement des systèmes politiques par notamment l’éradication de la corruption. Le pape est revenu à plusieurs reprises également sur le respect des droits de la femme. Il s’est aussi attaqué à la corruption dans les structures mêmes de l’Eglise africaine. Il a remis aux évêques africains un document de travail pour le synode qui aura lieu en octobre 2009 sur le thème de la réconciliation, la justice et la paix. A trois reprises, il a tendu la main à l’islam et mis en garde contre le pouvoir des sectes.

Dans l’avion pour se rendre en Afrique, le pape a répondu à une question sur le préservatif provoquant un scandale dans les pays occidentaux. La version officielle (validée par le Vatican) des propos du pape est :  » Je dirais que l’on ne peut pas vaincre ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. S’il n’y a pas l’âme, si les Africains ne s’aident pas, on ne peut pas résoudre le fléau en distribuant des préservatifs : au contraire, cela risque d’augmenter le problème.  »
La polémique s’est poursuivie autour de la question de l’avortement : une phrase ambiguë du pape sur l’avortement comme contrôle démographique a été interprétée comme une prise de position contre l’avortement thérapeutique.

Le pape a reçu un accueil enthousiaste tout au long de son voyage. Mais celui-ci a été endeuillé par la mort de deux adolescentes, décédées au cours d’une bousculade pour arriver sur le lieu de la messe adressée aux jeunes.
Références

Dépêches

LeMonde.fr avec AFP
AP sur IHT

Articles
Le Figaro :  » Les messages brouillés du Pape en Afrique « 
La Croix :  » Benoît XVI appelle l’Afrique à la réconciliation « 
La Croix :  » Ce que le pape a vraiment dit sur le préservatif… « 
Libération :  » Le pape au pilori après sa sortie anticapote « 
Le Monde :  » Le pape a appelé les dirigeants africains à promouvoir une « réelle démocratie » « 
Le Monde :  » En Angola, l’appel du pape au « partage » et à la démocratie « 
La Croix :  » Commentaire d’Isabelle de Gaulmyn : Ce qu’il fallait entendre… « 
La Croix :  » Le Cameroun accueille Benoît XVI avec enthousiasme « 
La Croix :  » L’Eglise admet des cas d’avortement thérapeutique « 
LeJDD.fr  » Le pape, les cathos et le sexe « 
Le Figaro :  » Le Pape rappelle aux pays riches leurs responsabilités »
NYT :  » Pope Tries to Send Ripples of Hope Through an Ocean of Angolans « 
RFI :  » L’appel de Benoît XVI à la concorde « 

Documents
Un portfolio du voyage du pape sur le site de La Croix
Un portfolio du voyage du pape sur le site du Monde
Discours et homélies du pape sur le site de La Croix