Archives de Tag: bce

Jeudi 18 décembre 2008. Le taux directeur américain au plus bas

La Réserve fédérale américaine (Fed, Federal Reserve System) a ramené son taux directeur à un niveau historiquement bas : de 1 % à une fourchette de 0-0,25 %. Elle a également indiqué qu’elle allait procéder à des achats massifs de titres hypothécaires (500 milliards de dollars de crédits immobiliers titrisés et plus de 200 milliards de titres adossés à des crédits à la consommation). L’objectif est de rendre le crédit le plus accessible possible pour les ménages américains.

Cette décision a été prise dans un contexte de baisse des prix (plus forte baisse des produits à la consommation depuis 1947 avec -1,7 % en un mois, et inflation en rythme annuel passée de 3,7 % en octobre à 1,1 % en novembre) et de perspective de récession.

Le 4 décembre dernier, la Banque centrale européenne avait ramené son taux de 3,25 % à 2,5 % et avait indiquer s’arrêter à ce niveau pour l’instant.

Références
Dépêches
AFP (sur le site de Libération)
LeMonde.fr avec AFP et AP

Articles
La Croix : « La Fed a-t-elle eu raison de baisser ses taux ? »
Le Figaro : « Le pari de la Fed 
pour relancer l’économie »
RFI : « Crédit quasi gratuit pour les banques »
LeJDD.fr : « La Fed « joue le tout pour le tout » »
Le Monde : « La baisse des taux de la Fed n’aura « pas de répercussion immédiate sur le coût du crédit » »

Lundi 13 octobre 2008. Plan de crise dans la zone euro

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro ont présenté dimanche à Paris un plan pour faire face à la crise du système bancaire :

• Les Etats assureront les banques qui accepteront de se prêter de l’argent à nouveau (nouveaux prêts de moins de cinq ans réalisés avant le 31 décembre 2009).
• Ils contribueront à la recapitalisation des banques en difficulté afin de leur éviter la faillite
• La Banque centrale européenne prendra en garantie davantage de créances, en échange d’opérations de refinancement.

Vendredi, les pays du G7 (Etats-Unis, Allemagne, Japon, Grande-Bretagne, Canada, France et Italie) avaient décidé de permettre aux banques de lever des capitaux publics et privés pour empêcher les faillites et réouvrir les crédits.

Chaque pays annonce aujourd’hui les sommes qu’il mettra en jeu :
France : 320 milliards pour garantir les prêts bancaires et 40 milliards pour les recapitalisations.
Allemagne : respectivement 400 milliards et 80 milliards.
Espagne : 100 milliards d’euros pour les prêts (pas de recapitalisation)
Autriche : 85 et 15 milliards
Grande-Bretagne : dans un premier temps 46,6 milliards dans le capital de trois banques.

Dans le même temps, la Commission européenne a reconnu que l’élimination du déficit public des pays de la zone euro à l’horizon 2010 sera difficile à tenir. La France a obtenu un report jusqu’en 2012.

Références
Dépêches
AFP (sur Google)
LeMonde.fr avec AFP
AFP (sur le site des Echos)
Les Echos
AFP (sur le site des Echos)

Articles
Le Monde: " Les cinq mesures-clés européennes "
Libération : " Les Quinze en rang d’Union "
Le Monde : " Le G7 et l’Eurogroupe redonnent espoir aux marchés "
Le Figaro : " Crise bancaire : un plan choc pour rétablir la confiance "