Archives de Tag: Brésil

Jeudi 26 novembre 2009. Les Etats-Unis et la Chine se positionnent sur l’après-Kyoto

La Maison blanche a annoncé hier mercredi 25 novembre 2009 que le président américain Barack Obama se rendrait à Copenhague le 9 décembre pour le sommet des Nations unies sur le climat. Il y présentera les objectifs américains : réduire de 17 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020 en comparaison des niveaux de 2005, 30 % d’ici 2025, 53 % d’ici 2030 et 83 % d’ici 2050. Cet objectif est identique à celui du « Clean Energy and Security Act « , approuvé par les représentants en juin. En prenant pour référence l’année 1990 et non 2005, il ne correspond qu’à une réduction de 4 % d’ici à 2020 et 22 % à l’horizon 2030.

La Chine a annoncé par ailleurs aujourd’hui qu’elle sera représentée par le premier ministre Wen Jiabao. Il y présentera la volonté de la Chine de baisser son  » intensité carbonique « , c’est-à-dire la quantité de gaz à effet de serre par point de PIB, de 40 % à 45 % d’ici 2020 par rapport à 2005. Une formulation décidée pour ne pas compromettre la croissance économique.

Les autres objectifs annoncés :
Union européenne : 20 % de réduction d’ici à 2020 (par rapport à 1990), voire 30 % en cas d’accord global.
Australie : baisse de 25 % (par rapport à 2000)
Japon : baisse de 25 % (par rapport à 1990)
Brésil : baisse de 36 % à 39 % par rapport aux prévisions de 2020.

Des délégations de 192 pays et plus de 60 chefs d’Etat doivent se rendre à Copenhague. Le sommet se déroulera du 7 au 18 décembre 2009. Il doit donner une suite au protocole de Kyoto sur les gaz à effet de serre, qui prend fin en 2012.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP, Reuters et AP
Les Echos avec AFP
LeFigaro.fr avec AFP
LeMonde.fr avec AFP et Reuters

Articles
BBC :  » Obama vows greenhouse gas emissions cuts « 
Le Monde :  » Climat : les Etats-Unis et la Chine abattent leurs cartes « 
NYTimes :  » U.S. and China to Go to Talks With Emissions Targets « 
WSJ :  » China Unveils Target for Carbon Dioxide Cuts « 

Mercredi 23 septembre 2009. Le retour de Manuel Zelaya au Honduras crée des troubles dans le pays

Le président du Honduras Manuel Zelaya, victime d’un coup d’état le 28 juin dernier (lire l’info du jour du lundi 29 juin 2009), est rentré secrètement dans son pays lundi 21 septembre 2009 de son exil au Nicaragua. Il s’est réfugié dans l’ambassade du Brésil à Tegucigalpa, la capitale hondurienne. Son retour a eu lieu à l’avant-veille de l’Assemblée générale des Nations Unies. Il avait déjà essayé de rentrer à deux reprises, sans succès.

Manuel Zelaya avait été renversé alors qu’il s’apprêtait à organiser un référendum pour lui permettre de se présenter une seconde fois aux élections présidentielles (la Constitution n’autorisant qu’un seul mandat).  Cette réforme avait été jugée illégale par la Cour suprême.

L’ambassade du Brésil a été assiégée par des militaires et des policiers. L’eau, l’électricité et les lignes téléphoniques ont été coupées. Les quelque 4 000 partisans de Manuel Zelaya qui s’étaient rassemblés devant le bâtiment ont été violemment chassés et plus d’une vingtaine de personnes ont été blessées. Les aéroports et les frontières ont été fermées et un couvre-feu a été décrété.

Le président intérimaire Robert Micheletti, le président du Congrès hondurien qui s’était opposé au référendum, s’est dit disposé au dialogue avec Manuel Zelaya, à la condition que celui-ci accepte des élections prévues pour le 29 novembre. Il refuse cependant son retour au pouvoir jusqu’au terme de son mandat, en janvier 2010 , et la levée des poursuites judiciaires contre lui.

Le Brésil, qui soutient Manuel Zelaya, a promis de lui offrir la sécurité dans son ambassade.

Références
Dépêches
AFP sur LaCroix.com
20Minutes.fr avec agences
AFP sur Liberation.fr
AFP sur Liberation.fr
LeFigaro.fr avec AFP et AP
AP sur NYT

Articles
Le Monde :  » Au Honduras, les putschistes choisissent la répression « 
RFI :  » Un président de trop à Tegucigalpa »
BBC :  » Brazil urges action on Honduras « 
LeJDD.fr :  » Honduras: Zelaya pris au piège? «