Archives de Tag: Fukuda

Vendredi 11 janvier 2008. Le Japon va retourner en Afghanistan

Le Parlement japonais a autorisé la reprise de la mission d’aide en Afghanistan pour un an. Les Forces maritimes d’auto-défense (l’équivalent de l’armée pour le Japon, mais dont le rôle n’est officiellement que défensif) vont retourner (probablement février) dans l’océan Indien, qu’elles avaient quitté il y a deux mois (l’info du jour du 2 novembre). Elles recommenceront à ravitailler en eau et en carburant les onze pays engagés sur le terrain afghan.

Le Premier ministre Yasuo Fukuda, élu en septembre 2007, s’est personnellement engagée dans la reprise de la mission. Mais son parti est minoritaire au Sénat, et la proposition y a été rejetée. Aussi,  il a décidé dans la foulée de faire un vote à la chambre des députés, où il a réussi à obtenir des deux tiers de voix nécessaires : une procédure prévue pour aller à l’encontre du Sénat qui n’avait jamais été utilisée depuis que la souveraineté du Japon, en 1952.

La mission, commencée en 2001, était la première à être menée par le Japon à l’étranger depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Références
Dépêches
20 minutes avec AFP
Xinhua
Reuters

Vendredi 2 novembre 2007. Le Japon retire ses troupes d’Afghanistan.

Le ministre japonais de la défense, Shigeru Ishiba, a décidé de faire revenir au Japon les Forces maritimes d’auto-défense (l’équivalent de l’armée pour le Japon, mais dont le rôle n’est officiellement que défensif) postées dans l’océan Indien pour épauler l’armée américaine en Afghanistan.

Cette mission, commencée en 2001, était la première à être menée par le Japon à l’étranger depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Son but était de ravitailler gracieusement en eau et en carburant les avions et les navires engagés en Afghanistan (dans le cadre de l’opération  » liberté immuable « ). Le Japon aurait ainsi fourni 490 millions de litres de pétrole, soit 80 % du carburant destiné aux Américains. Mais des rumeurs de détournement n’ont cessé de circuler.

Le Premier ministre japonais Yasuo Fukuda, élu en septembre 2007, souhaite néanmoins que le Japon reprenne cette mission. Son gouvernement a soumis au Parlement une nouvelle loi en ce sens. Le parti du premier ministre est cependant minoritaire au Sénat et la seule solution serait donc que la chambre basse, où il est majoritaire, fasse un passage en force.

Selon une enquête menée par un grand quotidien japonais, Asahi Shimbun, 44 % des Japonais sont opposés à la poursuite de cette mission et 39 % y sont favorables.

Références

Dépêches
Xinhua :  » Le Japon interrompt officiellement ses missions de ravitaillement dans l’océan Indien  »
AFP sur Le Monde :  » Mission afghane: Le Japon ordonne à ses navires de quitter l’Océan Indien « 

Articles
The New York Times :  » Japan Ends Afghan Naval Mission « 
RFI :  » Tokyo ne ravitaille plus les Américains «