Archives de Tag: Gaza

Lundi 29 décembre 2008. Nouvelle guerre entre Israël et la Palestine

Le ministre israélien de la défense, Ehud Barak, a affirmé aujourd’hui qu’Israël est engagé dans une « guerre sans merci contre le Hamas ».

Israël a mené des bombardements avec des avions et des drones durant deux jours et deux nuits sur la bande de Gaza, causant la mort de plus de 300 Palestiniens (dont une cinquantaine de civils) et fait environ 1 500 blessés. Cette opération, baptisée « plomb durci », est la plus violente depuis l’occupation des territoires palestiniens en 1967. Les Palestiniens ont lancé de leur côté quelque 150 roquettes en direction du territoire israélien.

Le secteur frontalier longeant la bande de Gaza, d’une largeur de deux à quatre kilomètres, a été déclaré aujourd’hui « zone militaire fermée ». Des blindés israéliens ont été déployés le long de la frontière et quelque 6 500 réservistes israéliens ont été appelés. Le gouvernement israélien affirme cependant ne pas avoir pour objectif d’occuper à nouveau la bande de Gaza.

La frontière entre Israël et l’Egypte est demeurée fermée, mais des dizaines de Palestiniens ont réussi à fuir en faisant un trou dans le mur séparant les deux pays à l’aide de bulldozers et d’explosifs

Ces combats font suite à la fin de la trêve entre Israël et le Hamas, le 19 décembre dernier (lire l’info du jour du 22 décembre 2008)

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP et Reuters

Articles
Un portfolio sur le site du Figaro
Le Monde : « Une offensive soigneusement préparée aux objectifs multiples »
Libération : « Israël commence à masser des chars à la frontière de Gaza »
LeJDD.fr : « Gaza: Offensive terrestre en vue »
IHT : « Israeli aircraft continue raids on Gaza »

Lundi 22 décembre 2008. Fin de la trêve entre Israël et le Hamas

La trêve en place depuis six mois entre Israël et le Hamas a pris fin vendredi 19 décembre, comme l’a confirmé le mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza, mettaht en avant un durcissement du blocus israélien. Depuis, les tirs en provenance de la bande de Gaza (une cinquantaine depuis vendredi) et les raids israéliens ont repris. Le gouvernement israélien n’a pas encore décidé s’il allait conduire une attaque de grande ampleur. Les points de passage entre Israël et la bande de Gaza ont été fermés, bloquant notamment l’aide alimentaire des Nations Unies (acheminée par l’UNRWA, l’Office des Nations unies pour les réfugiés palestiniens) qui vient en aide à la moitié du million et demi de Palestiniens vivant à Gaza.

Bien que la trêve n’avait jamais été parfaitement respectée, la situation s’était beaucoup calmée depuis juin dernier. Elle a commencé à se dégrader à la suite d’un raid israélien, le 4 novembre 2008, qui a tué six militants du Hamas.

Les prétendants à la succession du Premier ministre Ehud Olmert, à l’occasion des législatives de février 2009, Benjamin Netanyahu, leader du Likoud (droite), et Tzipi Netanyahu, leader de Kadima (centre), ont affiché tous deux leur volonté de renverser le Hamas. Celui-ci a remporté les élections en janvier 2006 : une victoire consécutive au retrait d’Israël de la bande de Gaza en septembre 2005 et à la suite de laquelle Israël a imposé un embargo qui n’a cessé de se renforcer depuis.

A la demande de l’Egypte, sous l’égide de laquelle le cessez-le-feu, avait été signé le 19 juin 2008, le Hamas a accepté aujourd’hui un nouveau cessez-le-feu de 24 heures, en échange d’une entrée d’aide depuis l’Egypte.

Références
Dépêches
AFP (sur le site de La Croix)
AFP (sur Google)
LeFigaro.fr avec AFP

Articles
Le Monde : « Israël hésite à lancer une opération massive dans la bande de Gaza »
Libération : « La trêve entre le Hamas et Israël aura duré six mois »
BBC : « Israeli leaders ‘to topple Hamas’ »
RFI : « Livni et Netanyahu veulent renverser le Hamas dans la Bande de Gaza »
LeJDD.fr : « Gaza, le chaud et le froid »
LeJDD.fr : « Expiration de la trêve à Gaza »

Mardi 17 juin 2008. Une trêve de six mois entre Israël et le Hamas à Gaza

Israël et le Hamas ont accepter de respecter une trêve de six mois à Gaza à compter de jeudi 19 juin 2008. L’accord a été conclu grâce à la médiation de l’Egypte, Israël refusant de communiquer directement avec le Hamas, qu’il considère comme une organisation  » terroriste « , et le Hamas ne reconnaissant pas l’existence de l’Etat hébreu.

La trêve serait accompagnée de la réouverture de certains points de passage entre Israël et la bande de Gaza, mettant fin au blocus décidé par Israël en janvier dernier (lire l’info du jour du 18 janvier 2008)

Références
Dépêches
AFP (sur le site de Google)
LeMonde.fr avec AFP, AP et Reuters
LeFigaro.fr avec AFP et AP
Libération.fr avec AFP et Reuters

Articles
International Herald Tribune :  » Israel and Hamas agree to Gaza cease-fire « 
RFI :  » Une trêve israélo-palestinienne grâce à la médiation de l’Egypte « 

Mercredi 5 mars 2008. Un nouveau front israélien ?

L’armée israélienne a mené depuis une semaine l’opération la plus meurtrière à Gaza depuis le déclenchement de l’Intifada en 2000. Elle s’est soldée par  plus de 125 morts côté palestinien et 3 du côté israélien.

Que s’est-il passé exactement ?
Mercredi 27 février, cinq membres du Hamas ont été assassinés. Le mouvement islamique a répliqué par des tirs de roquettes. Ces roquettes ont été perfectionnées par le Hamas : elles ont maintenant un rayon d’action de 20 kilomètres et ont visé les villes israéliennes les plus proches de la frontière : Ashkelon (120 000 habitants) et Sdérot (24 000 habitants).
Le premier ministre israélien Ehoud Olmert, échaudé par l’échec de l’intervention d’Israël au Liban durant l’été 2006 visant à faire cesser les attaques du Hezbollah, a décidé de répliquer par des attaques aériennes. Elles ont duré trois jours.
L’armée israélienne a ensuite mené une offensive militaire baptisée  » hiver chaud  » contre la bande de Gaza samedi 1er et dimanche 2 mars. Près de 2 000 soldats auraient pénétré dans le territoire palestinien, accompagnés de chars, d’hélicoptères et d’avions. Ils ont dit vouloir attaquer les lieux de construction, de stockage et de lancement des roquettes. L’armée israélienne a annoncé son retrait lundi 3 mars tout en affirmant vouloir poursuivre les opérations ultérieurement, les tirs de roquettes en provenance de Gaza n’ayant pas cessé. L’armée israélienne a fait une nouvelle incursion de deux heures hier soir, mardi 4 mars.

Et maintenant ?
Le ministre israélien de la défense Ehoud Barak, refusant toujours toute négociation avec l’organisation islamiste,  a annoncé vouloir prochainement pénétrer dans les centres urbains de Gaza pour mettre fin aux tirs de roquettes. Le Hamas qualifie le retrait israélien d’échec et promet de poursuivre les représailles.

Quelles conséquences pour le processus de paix ?
Le président palestinien Mahmoud Abbas a décidé dimanche 2 mars d’interrompre les négociations de paix menées depuis novembre 2007 (lire l’info du jour du 28 novembre 2007). Aujourd’hui, il s’est dit prêt à les reprendre à la condition d’une trêve dans les violences.
Le Hamas a pris le pouvoir à Gaza (qui avait été évacuée par Israël durant l’été 2005) par la force en juin 2007. Depuis, le président palestinien n’a plus d’influence sur cette partie du territoire palestinien. Israël poursuit ainsi sa tentative de déstabilisation du Hamas, après avoir déjà décidé du blocus de la bande de Gaza (lire l’info du jour du 1er février 2008).

Quelles réactions ?
Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni en urgence ; il a condamné l’escalade des violences et a appelé à la fin des violences. L’Union européenne a parlé d’un « usage disproportionné  » de la force. Les Etats-Unis ont insisté sur le droit d’Israël à se défendre. Condolezza Rice, la secrétaire d’Etat américaine s’est rendue à Jérusalem pour tenter de relancer les négociations et a accusé l’Iran d’armer le Hamas. Les observateurs estiment que c’est la rapidité de ces réactions qui a conduit l’armée israélienne à se retirer de la bande de Gaza après deux jours de combats.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP et AP
LeMonde.fr avec AFP et Reuters
LeFigaro.fr avec AFP et AP
LeFigaro.fr avec AFP

Articles
Le Monde :  » Le Hamas, en renforçant son armement, a ouvert à Gaza un second front pour Israël « 
Le Monde :  » Le Hamas fête la « victoire », Israël agira « là où il le faut » « 
Le Monde :  » Pour Ehoud Olmert, l’offensive israélienne à Gaza n’était pas « une frappe ponctuelle » « 
RFI :  » Israël quitte Gaza mais pourrait revenir « 
Le Figaro :  » Israël attend le départ de Rice pour repasser à l’offensive « 
Libération :  » Sous pression, Israël se retire de Gaza et laisse un Hamas renforcé « 

Vendredi 1er février 2008. Gaza bientôt à nouveau isolée.

L’Egypte a commencé à refermer hier jeudi 31 janvier 2008 les ouvertures dans sa frontière avec la bande de Gaza. Ces brèches avaient été ouvertes à l’explosif par des activistes du Hamas une semaine auparavant.

Des habitants de la bande de Gaza  ont ainsi pu se rendre en Egypte pour en rapporter des denrées alimentaires, pour leur propre compte ou pour faire du commerce. Le blocus imposé par Israël depuis le 17 janvier (lire linfodujour du 18 janvier 2008) est toujours en vigueur. Pour la seule journée d’hier, ils auraient été environ 50 000  à passer la frontière et 15 activistes armés auraient été arrêtés.

L’Egypte avait déjà indirectement commencé à limiter les déplacements en empêchant le ravitaillement des commerces du nord du pays, suscitant la colère des Egyptiens habitant dans ces régions.

Le fioul en provenance d’Israël arrive toujours en quantité limitée, privant presque totalement Gaza d’électricité.

Mise à jour La frontière a été fermée dimanche 3 février au matin.

 

Références
Dépêche
Reuters

Articles
Libération :  » Gaza, retour au manque « 
Ouest France :  » L’Égypte commence à refouler les Palestiniens « 
Le Figaro :  » L’Égypte refoule les Palestiniens vers Gaza « 

Vendredi 18 janvier 2008. La bande de Gaza isolée.

Le ministre de la défense israélien Ehoud Barak a décidé hier jeudi 17 janvier de fermer tous les points de passage entre Israël et la bande de Gaza, y compris pour l’aide humanitaire.

Cette décision a été prise en réaction à des tirs de roquettes dirigés contre Israël les jours précédents et revendiqués par le Hamas. Le premier ministre israélien Ehoud Olmert a déclaré  » la guerre  » aux activistes de la bande de Gaza et l’armée israélienne a multiplié les incursions terrestres et aériennes, entraînant la mort de plus d’une trentaine de Palestiniens depuis le début de la semaine.

Les passages aux frontières de la bande de Gaza étaient déjà très restreints depuis que le Hamas a pris le pouvoir par la force en juin 2007.

Ce blocus de la bande de Gaza intervient alors qu’Israéliens et Palestiniens se sont entendus à Annapolis aux Etats-Unis pour aboutir à un accord de paix d’ici fin 2008 (lire l’info du jour du 28 novembre 2007)

Références
Dépêches
Reuters
AFP
Le Figaro avec AFP et AP

Articles
RFI :  » Israël boucle la bande de Gaza « 
Le Monde :  » A Gaza, avec ceux qui lancent des roquettes sur Israël « 

Mercredi 14 novembre 2007. La Palestine se divise encore plus.

Une manifestation organisée à l’occasion du troisième anniversaire de la mort de Yasser Arafat dans la bande de Gaza a dégénéré lundi 12 novembre. Le Hamas (le mouvement de la résistance islamique) a ouvert le feu sur la foule, faisant au moins 8 morts et 130 blessés.

Le lendemain, mardi 13 novembre, des dizaines, voire des centaines de responsables du Fatah ont été arrêtés.

Depuis la mort de Yasser Arafat, les tensions entre Hamas et Fatah ne cessent de croître. Le Hamas a pris le pouvoir à Gaza le 15 juin 2007. Il a interdit tout rassemblement au Fatah (anciennement dirigé par Yasser Arafat). La presse fidèle au Fatah a été muselée. Malgré cela, plus de 200 000 personnes (plus de 500 000 selon les organisateurs) se sont rassemblées. L’origine des heurts n’a pas été déterminée, les deux camps se rejetant la faute.

Le climat était tendu à l’approche de cet anniversaire, notamment avec l’inauguration, le week-end dernier, d’un mausolée, d’une mosquée et d’un musée sur la tombe de Yasser Arafat à Ramallah.

Références

Articles
Le Figaro :  » Le Hamas tire sur la foule réunie en mémoire d’Arafat « 
Le Monde :  » A Gaza, le Hamas tire sur le Fatah qui célébrait la mémoire de Yasser Arafat « 
Libération :  » Le Hamas tire sur la foule à Gaza « 
The New York Times :  » Hamas Arrests Fatah Supporters «