Archives de Tag: Géorgie

Jeudi 23 octobre 2008. 3,4 milliards pour la Géorgie.

Des bailleurs de fonds (Etats et institutions) réunis à Bruxelles ont promis, hier mercredi 22 octobre 2008, 3,4 milliards d’euros (dont 600 millions issus de fonds privés) de prêts et de dons pour la reconstruction de la Géorgie, soit 40 % de plus que les besoins estimés par l’Union européenne et la Banque mondiale.

Les bombardements géorgiens en Ossétie du Sud et les bombardements russes en Géorgie ont fait beaucoup de dégâts notamment sur les voies de transports. L’aide est purement civile et doit aller en priorité aux personnes déplacées par le conflit avec la Russie, l’été dernier. Environ 2,9 milliards de dollars doivent aller à des programmes sociaux et de reconstruction et 600 millions doivent être investis dans le secteur privé. Avant le conflit, la Géorgie connaissait une croissance de 10 % et l’an passé, les investissements étrangers avaient triplé pour atteindre 2 milliards de dollars.
Les Etats-Unis sont les premiers donateurs (environ 750 millions d’euros sur trois ans). La Commission européenne a promis 500 millions d’euros sur deux ans (plus 380 millions des Etats membres) et le FMI s’est engagé sur 535 millions d’euros.

La Russie n’était pas conviée à cette conférence. Les deux provinces sécessionnistes qui ont fait l’objet du conflit l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie n’étaient pas invitées non plus, mais, en théorie, l’aide doit être accordée à tout le territoire géorgien.

Références
Dépêches
AFP
AFP

Articles
Le Figaro :  » Tbilissi obtient une aide financière substantielle « 
IHT :  » West pledges $4.5 billion to rebuild Georgia « 
RFI :  » Le soutien occidental s’élève à 3 milliards d’euros « 

Jeudi 9 octobre 2008. Les Russes se sont retirés de Georgie

Les forces militaires russes ont fini de se retirer de Géorgie hier mercredi 8 octobre, conformément aux engagements pris avec l’Union européenne (représentée par le président français Nicolas Sarkozy) le 8 septembre dernier. Les troupes occupaient des « zones tampon » dans des régions adjacentes aux territoires d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie. Des hommes restent encore cependant stationnés dans la région de Akhalgori en Ossétie du Sud, frontalière avec la Géorgie, ainsi que dans plusieurs autres régions ossètes et abkhazes, contrairement à ce qui était prévu — un retrait sur les positions d’avant les combats qui ont commencé le 7 août. Les retraits se sont apparemment déroulés sans violences.

Les observateurs internationaux, qui ont commencé à se déployer le 1er octobre dernier (lire l’info du jour du 1er octobre 2008) n’ont pas encore pu pénétrer dans les régions séparatistes.

Références
Dépêches
AFP (sur Google)
AFP (sur Google)

Article
Le Figaro : « Les forces russes quittent
le voisinage de l’Ossétie
du Sud et de l’Abkhazie »
IHT : « Russians vacate buffer zones in Georgia »

Mercredi 1er octobre 2008. Des observateurs européens en Géorgie.

Deux cents observateurs sans armes ont commencé aujourd’hui à surveiller le départ des troupes russes de Géorgie, qui doit être terminé d’ici le 10 octobre. C’est la mission " EU Monitoring Mission (EUMM)" : elle doit durer environ un an et elle est formée de policiers, d’experts militaires et d’experts en droits de l’homme (français, italien, polonais, allemand, suédois et roumain). Ils seront un peu plus de 300 dans les prochains jours. Leur venue avait été négociée en août dernier par Nicolas Sarkozy au nom de l’Union européenne avec le président russe.

Les militaires russes sont installés sous les territoires d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie depuis la guerre qui a opposé Russes et Géorgiens en août dernier. Ils seraient environ 1600.

Les Républiques d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie ont déclaré leur indépendance mais celle-ci n’est reconnue que par la Russie et le Nicaragua. La Russie prévoit d’y laisser 8000 hommes en stationnement.

Références
Dépêche
AFP (sur Google)

Articles
Le Figaro : " Deux cents observateurs européens en Géorgie "
BBC : " EU monitors begin Georgia patrols "
BBC : " Q&A: Conflict in Georgia "

Lundi 7 janvier 2008. Mikheïl Saakachvili réélu en Géorgie.

Le président sortant Mikheïl Saakachvili a été réélu à la tête de la Géorgie. Il a remporté les élections présidentielles du samedi 5 janvier dès le premier tour avec environ 53 % des voix. Son principal adversaire, Levan Gatchétchiladzé, soutenu par une coalition de 9 partis, n’a obtenu que 27 % des voix. Le taux de participation a été d’environ 57 %.

Agé de 40 ans, Mikheïl Saakachvili, est devenu président début 2004 avec 96 % des voix. C’était alors le héros de la « révolution des roses » qui a écarté Edouard Chevardnadze du pouvoir en 2003. Il est considéré comme proche des Européens et des Américains. Sa campagne a été essentiellement axée sur des questions sociales.

L’opposition conteste les résultats et réclame un second tour. Les observateurs internationaux présents lors du vote ont confirmé la régularité du scrutin malgré des irrégularités et des pressions à l’encontre de l’opposition (comme la fermeture d’une chaîne de télévision privée un mois avant le scrutin).

Les élections présidentielles ont été aniticipées à la suite de grandes manifestations qui se sont déroulées en novembre. 50 000 opposants étaient descendus dans les rues pour critiquer la gestion économique de l’Etat et l’autoritarisme de son chef. Ces manifestations avaient été violemment réprimées et ont été suivies de l’instauration de l’état d’urgence durant une semaine.

La Géorgie, qui connaît une croissance de 9% à 12% par an depuis 2003, occupe une place stratégique dans les relations internationales en raison de l’oléoduc qui la traverse : le BTC (Bakou-Tbilissi-Ceyhan soir Azerbaïdjan-Géorgie-Turquie), inauguré en 2005 et reliant la mer Caspienne (3e réserves mondiales de pétrole) à un port turc d’où partent des bateaux vers les Etats-Unis. Par ailleurs, deux régions séparatistes soutenues par la Russie, l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud, sont des zones de conflits récurrents.

Références
Dépêches
Le Monde avec Reuters et AFP

Articles
Le Figaro :  » La victoire de Saakachvili contestée par l’opposition « 
Le Monde :  » L’opposition géorgienne conteste la réélection du président Saakachvili et réclame un second tour « 
RFI :  » Confusion autour de la réélection de Saakachvili « 

Reportages
Le Monde :  » Géorgie : le référendum de Micha « 
Le Monde :  » Aux portes de la région séparatiste de l’Abkhazie, Mikheïl Saakachvili défend l’unité nationale «