Archives de Tag: Isaf

Vendredi 4 avril 2008. Les conclusions du sommet de l’Otan

Un sommet entre les pays membres de l’Otan s’est tenu à Bucarest en Roumanie du 2 au 4 avril.
Quel est le bilan ?

Situation en Afghanistan
Les pays membres de l’Otan vont envoyer 2000 soldats pour renforcer les effectifs de la mission en Afghanistan (l’Isaf). Nicolas Sarkozy a confirmé l’envoi d’un bataillon de 700 hommes en plus des 1700 soldats présents sur place dans une mission d’encadrement des forces armées afghanes.

Adhésions
La Croatie, de l’Albanie ont obtenu leur statut officiel de candidat pour rejoindre l’Otan. L’adhésion devrait se faire d’ici un an ; ce seront les 27e et 28e pays membres de l’Otan.
La Grèce a mis son véto à l’adhésion de la Macédoine car ce pays porte le même nom que la province grecque – un contentieux vieux de 17 ans maintenant. La Macédoine, dont la demande de candidature avait été traitée en même temps que celle de l’Albanie et de la Croatie, remplissait tous les critères nécessaires.
Une dizaine de pays dont en premier lieu la France et l’Allemagne ont bloqué la procédure d’adhésion (qui nécessite l’unanimité) de la Géorgie et de l’Ukraine voulue par les Etats-Unis. On reproche aux Ukrainiens de ne pas assez adhérer au projet d’adhésion à l’Otan et aux Géorgiens de ne pas connaître une situation intérieure stable avec le problème de ses deux provinces séparatistes, l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie. L’Europe de l’Ouest veut par ailleurs éviter de s’attirer les foudres de la Russie, fermement opposée à ces adhésions (10 pays du bloc de l’Est ont déjà été intégrés en 1999 puis 2004).

Réintégration de la France au commandement de l’Otan
Nicolas Sarkozy a annoncé qu’il voulait que la France revienne dans le commandement militaire de l’Otan après la fin de la présidence française de l’Union européenne, le 31 décembre 2008, affirmant qu’il veut un renforcement parallèle d’une défense européenne et de l’Otan. La France qui est un membre fondateur de l’Otan et l’un de ses principaux contributeurs, a quitté son commandement militaire en 1966 par la volonté du général de Gaulle qui s’opposait à la politique américaine de défense américaine, notamment nucléaire.
La conséquence serait l’envoi d’officiers dans les états-majors de l’Alliance et la participation de la France à l’élaboration des plans de défense.

Bouclier anti-missile
En marge du sommet, la république tchèque et les Etats-Unis ont trouvé un accord sur l’implantation d’éléments du futur bouclier anti-missile américain.

Vladimir Poutine
Vladimir Poutine, invité au sommet, et George Bush ont tenté de rapprocher leur points de vue. Le président américain aurait déclaré  » La guerre froide est terminée  » au président russe. Vladimir Poutine a cependant critiqué l’adhésion de la Croatie et de l’Albanie, ainsi que l’accord avec la république tchèque, y voyant a vu une menace pour la sécurité du territoire russe.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP et Reuters
AFP

Articles
Le Figaro :  » Les cinq défis de l’Otan au sommet de Bucarest « 
RFI :  » Les défis du sommet de Bucarest « 
RFI :  » Risque de crise au sommet de Bucarest « 
RFI :  » Chacun a des raisons d’être satisfait « 
Le Figaro :  » La France amorce son grand retour dans l’Otan « 
20 Minutes :  » Quel bilan tirer du sommet de l’Otan? « 
International Herald Tribune :  » NATO backs U.S. missile defense plan for Europe « 
International Herald Tribune :  » Putin criticizes NATO but has praise for Bush « 
Libération :  » Face à l’Otan, Poutine gonflé à bloc «