Archives de Tag: Paulson

Mardi 24 mars 2009. Le nouveau plan américain contre les  » actifs toxiques « 

Le secrétaire d’Etat américain au Trésor Timothy Geithner a dévoilé hier lundi 23 mars 2009 son plan pour racheter les  » actifs toxiques  » des banques. Ce plan associe l’Etat et des investisseurs privés (PPIP ou Publi-Private Investment Program) :
– le Trésor va consacrer entre 75 et 100 milliards de dollars de fonds publics (issus du plan de sauvetage du secteur bancaire de 700 milliards de dollars approuvé en octobre par le Congrès)
– des investisseurs privés (fonds spéculatifs, firmes à capital-risque, fonds d’épargne retraite) devront apporter au moins 500 milliards de dollars.
A terme le plan devrait pouvoir racheter jusqu’à 1000 milliards de dollars d’actifs.

Pour inciter les acteurs privés à investir, ceux-ci bénéficieront de prêts à taux réduits et de garanties de la Réserve fédérale ainsi que de la Federal Deposit Insurance Corp (une agence gouvernementale de dépôts bancaires). Le gouvernement fédéral pourrait ainsi participer jusqu’à 80 % du financement dans certains cas. Les acteurs privés doivent être désignés avant le 1er mai.

Les rachats doivent concerner d’une part les prêts douteux accordés à des banques, et, d’autre part, les titres adossés à des actifs immobiliers Le prix de rachat sera fixé au cours d’enchères entre les acteurs privés. Si le plan réussit, les plus-values seront partagées entre les investisseurs privés et l’Etat.

Ce plan est le troisième envisagé par les Etats-Unis, après le plan Paulson (du à Henry Paulson le prédecesseur Timothy Geithner) (lire l’info du jour du 6 octobre 2008 et du 13 novembre 2008) abandonné faute de pouvoir évaluer la valeur de rachat des actifs, et du premier plan de Timothy Geithner, présenté en février dernier et jugé trop complexe.

Références

Dépêches

LeMonde.fr avec AFP
LeJDD.fr avec Reuters

Articles
La Croix :  » Washington présente un plan pour isoler les actifs toxiques « 
Le Figaro :  » Crise : pourquoi la stratégie américaine reste floue « 
BBC :  » US unveils $1tn toxic asset plan « 
RFI :  » Le fonds pour racheter les crédits toxiques rassure les marchés « 
IHT :  » With more details, Geithner and his plan get warmer reception « 

Document
Le plan américain

Jeudi 13 novembre 2008. Changement de la tactique américaine contre la crise

Henry Paulson, secrétaire d’Etat américain au Trésor, a annoncé un changement de stratégie sur l’allocation des fonds du « plan Paulson » destinés à lutter contre la crise financière aux Etats-Unis. Les 700 milliards de dollars du plan de sauvetage des banques américaines promulgué le 3 octobre 2008 (lire l’info du jour du 6 octobre 2008) ne seront pas destinés à racheter des créances douteuses comme initialement prévu. A la place, le gouvernement va directement prendre des participations dans les banques en difficulté, à la manière de ce qui se fait en Europe et en particulier en Angleterre, et aider des établissements de crédit autres que bancaires (ils concernent 40 % du crédit à la consommation). Ces deux types de mesures donneront le pouvoir au gouvernement de relancer les offres de crédit.

250 milliards de dollars ont d’ores et déjà été accordés pour des prises de participation dans les banques et 40 milliards de dollars pour aider l’assureur AIG (qui a annoncé des pertes d’envrion 25 milliards de dollars pour le troisième trimestre 2008). Il reste donc 60 milliards de dollars au Congrès à attribuer sur la première enveloppe de 350 milliards de dollars – la seconde enveloppe de 350 milliards étant encore soumise au vote du Congrès. 

Le plan de sauvetage pourrait aussi être élargi aux constructeurs automobiles et notamment à General Motors (qui a annoncé vendredi 7 octobre qu’il pourrait se trouver à cours de liquidités début 2009), comme le souhaite Barack Obama.

Henry Paulson estime toujours que l’enveloppe de 700 milliards de dollars sera suffisante pour endiguer la crise financière.

 

Références

Dépêches

LeMonde.fr avec AFP

20 Minutes.fr avec agences

AP (sur le site de l’IHT)

 

Articles

RFI :  » Paulson change radicalement de tactique « 

RFI :  » Le plan Paulson réorienté vers la consommation « 

Le Figaro : Crise financière : Washington change de stratégie

LeJDD.fr :  » La volte-face de Paulson « 

NYTimes :  » U.S. Shifts Focus in Credit Bailout to the Consumer  »

BBC :  » Paulson says US bail-out working « 

Lundi 6 octobre 2008. Le plan  » Paulson  » promulgué.

Le plan de sauvetage des banques américaines de 700 milliards de dollars  (502 milliards d’euros), dit  » Paulson  » du nom du secrétaire au Trésor Henry Paulson, a été promulgué par Geroge W. Bush vendredi 3 octobre 2008. Il avait été adopté par la Chambre des représentants un peu plus tôt le même jour (263 voix contre 171) et par le Sénat mercredi 1er octobre.

Les 700 milliards de dollars (l’équivalent de 2300 dollars pour chaque Américain) doivent permettre de racheter les créances douteuses (à des prix restant à préciser par une administration restant à mettre en place) et de débloquer ainsi l’offre de crédit bancaire. Le Trésor obtiendra en échange des titres de propriété dans les banques aidées. L’argent sera débloqué en trois temps : 250 milliards immédiatement, avec une rallonge possible de 100 milliards, puis 350 milliards sous condition d’un nouveau vote du Congrès. L’Etat devra par ailleurs assouplir les modalités des prêts rachetés.

L’aide ne s’adresse pas qu’aux grandes banques américaines : les collectivités locales, les fonds de pensions et les petites banques commerciales sont aussi concernées, mais pas les fonds spéculatifs. Il s’agit d’une intervention de l’Etat dans le secteur privé sans précédent aux Etats-Unis.

Au début de la semaine, le plan avait été rejeté par la Chambre (228 contre, soit 13 voix manquantes pour faire passer le texte).

Depuis, deux principales modifications ont été apportées : environ 150 milliards de crédits d’impôts et d’aides pour les classes moyennes et les entreprises investissant dans les énergies nouvelles, et une extension de la garantie de l’Etat sur les dépôts bancaires de 100 000 à 250 000 dollars. Les mesures d’aide en faveur des foyers surendettés n’ont en revanche pas été retenues.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP et Reuters
AFP (sur Google)

Articles
Le Monde :  » Le Sénat adopte le nouveau plan Paulson, l’économie se dégrade « 
Le Monde :  » Le plan Paulson désormais sur les rails « 
Libération :  » Feu vert pour le plan Paulson, l’Amérique souffle « 
Le Figaro :  » Le plan Paulson amendé pour séduire les députés hésitants « 
Le Figaro :  » Pourquoi le Congrès a sabordé le plan Paulson « 
Le Monde :  » Comment va s’appliquer le plan Paulson «