Archives de Tag: UAW

Lundi 13 juillet 2009. Le nouveau General Motors

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) a annoncé vendredi 10 juillet 2009 la naissance d’une nouvelle entreprise, sortie du régime des faillites, dont les actifs sont détenus à 60,8 % par l’Etat américain, 11,7 % par l’Etat canadien, 17,5 % par le syndicat automobile américain UAW et 10 % par les créanciers. GM avait déposé le bilan le 1er juin 2009 (lire l’info du jour du 1er juin 2009).

Les gouvernements américain et canadien ont injecté 60 milliards de dollars dans GM depuis décembre 2008. 6 000 emplois seront supprimés d’ici octobre et le nombre de dirigeants réduit de 35 % (soit environ 400 personnes sur 1 300). GM va fonctionner avec 27 000 employés et 13 usines de moins aux Etats-Unis qu’un an auparavant. L’objectif est de rembourser les prêts gouvernementaux à l’horizon 2015.

Fritz Henderson, directeur général de GM, a annoncé que le groupe va se recentrer sur quatre marques : Buick, Cadillac, Chevrolet et GMC. Les autres marques comme Saab ou Hummer seront vendues.

Références
Dépêches
LeMonde.fr avec AFP, Reuters et AP

Articles
NYTimes :  » G.M. Vow to Slim Includes Top Ranks « 
E24 :  » Sortie de faillite pour General Motors « 
WSJ :  » GM Takes New Direction « 
BBC :  » Leaner GM emerges from bankruptcy « 

Jeudi 11 juin 2009. L’alliance entre Fiat et Chrysler

Les constructeurs automobiles Chrysler et Fiat ont finalisé leur accord, après que la Cour suprême des Etats-Unis eut donné son accord hier mercredi 10 juin 2009. Chrysler, qui avait déposé le bilan le 30 avril 2009 (comme General Motors, le 1er juin, lire l’info du jour du 1er juin 2009), évite donc la liquidation complète.

Une nouvelle société débarrassée d’une partie de sa dette va être créée : Chrysler Group LLC. Elle sera initialement contrôlée à 20 % par Fiat sans que le constructeur italien n’apporte d’argent. Sa participation montera à 35 % sous réserve de réussite d’objectifs prédéfinis à pourra atteindre 51 % à terme. Le gouvernement américain a injecté 9 milliards de dollars en échange de 8 % de l’entreprise. Le reste des parts reviendra pour 55 % à un fond géré par le syndicat des ouvriers de l’automobile (UAW) et à 2 % par le gouvernement canadien.

Fiat fournira à Chrysler l’accès à ses technologies, notamment pour les voitures de petite taille et les moteurs.

Références
Dépêche
AFP sur La Croix

Articles
WSJ :  » Fiat Closes Deal With Chrysler « 
Le Figaro :  » Fiat s’empare officiellement de Chrysler « 
Les Echos :  » CHRONOLOGIE. Fiat/Chrysler : la saga d’une union forgée dans la douleur «