Archives de Tag: Yade

Mercredi 24 juin 2009. Remaniement gouvernemental en France

Après le remaniement révélé aujourd’hui, le gouvernement français dit  » Fillon IV  » (ou  » III  » si l’on omet le remaniement du 18 mars 2008 après les municipales, ou encore  » V « si l’on compte l’arrivée de Philippe Devedjian auprès du premier ministre le 5 décembre 2008) compte toujours 38 membres (un nombre relativement constant ces dernières années).

• Il y a 8 ministres entrants
– Christian Estrosi : député maire de Nice, à l’industrie
– Henri de Raincourt, président du groupe UMP au Sénat, aux relations avec le Parlement
– Benoist Apparu, député de la Marne, au logement
– Frédéric Mitterrand : neveu de l’ancien président François Mitterrand, sans conviction politique claire, à la culture
– Michel Mercier : membre et trésorier du Modem, à l’espace rural et à l’aménagement du territoire
– Pierre Lellouche : au secrétariat d’Etat aux Affaires européennes
– Marie-Luce Penchard, au secrétariat d’Etat à l’Outre-mer
– Nora Berra, eurodéputée, secrétaire d’Etat  » chargée des aînés  »

• 8 ministres sortants
– Bernard Laporte (sports)
– Michel Barnier (agriculture)
– Rachida Dati (justice)
– Christine Boutin (logement)
– Yves Jégo (outre-mer)
– Roger Karoutchi (relations avec le Parlement)
– André Santini (fonction publique)
– Christine Albanel (Culture)

• 9 ministres changent de poste
– Michèle Alliot-Marie (de l’intérieur à la justice)
– Brice Hortefeux (du travail à l’intérieur)
– Xavier Darcos (du secrétariat d’Etat à l’industrie à l’éducation au travail)
– Luc Chatel (à l’éducation en plus de son rôle de porte-parole du gouvernement)
– Rama Yade (du secrétariat d’Etat aux droits de l’homme aux sports)
– Bruno Le Maire (du secrétariat d’Etat aux affaires européennes à l’alimentation, l’agriculture et la pêche)
– Valérie Létard (au poste de secrétaire d’Etat auprès de Jean-Louis Borloo)
– Jean-Marie Bockel (du secrétariat d’Etat aux anciens combattants au poste de secrétaire d’Etat auprès du ministère de la justice et des libertés)
– Hubert Falco (de l’aménagement du territoire aux anciens combattants)

• 21 ministres qui restent en place
– François Fillon, premier ministre
– Jean-Louis Borloo, ministre d’Etat de l’écologie et du développement durable, et récupère sous sa tutelle le logement
– Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères
– Christine Lagarde, ministre de l’économie
– Hervé Morin, ministre de la défense
– Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur
– Roselyne Bachelot, ministre de la santé
– Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat chargé de l’économie numérique
– Eric Besson, ministre de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire
– Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux transports
– Fadela Amara, secrétaire d’Etat à la politique de la ville
– Martin Hirsch, Haut-commissaire aux solidarités actives et à la jeunesse
– Eric Woerth, ministre du budget
– Patrick Devedjan, ministre chargé de la mise en œuvre du plan de relance économique
– Nadine Morano, chargée de la famille et de la solidarité
– Laurent Wauquiez, secrétaire d’Etat chargé de l’emploi
– Christian Blanc, chargé du développement de la région capitale
– Anne-Marie Idrac, chargée du commerce extérieur
– Alain Joyandet, secrétaire d’Etat à la coopération et la francophonie
– Hervé Novelli, secrétaire d’Etat au commerce
– Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat chargée de l’écologie auprès du ministre.
– Alain Marleix, secrétaire d’Etat chargé de l’Intérieur et des collectivités territoriales.

Le secrétariat d’Etat aux droits de l’homme a été supprimé.

Références
Dépêches
AFP sur Le Figaro

Articles
RFI :  » Gouvernement : un remaniement très politique « 
Libération :  » La composition du nouveau gouvernement « 
Le Figaro :  » Remaniement : les surprises de Nicolas Sarkozy  »
Le Figaro :  » Christine Boutin et Bernard Laporte parmi les huit sortants « 
Les Echos.fr :  » Remaniement : des promotions, très peu d’ouverture et une surprise « 
Libération :  » Sarkozy remanie plus que prévu « 
LeJDD.fr :  » Un remaniement de « fermeture » « 

Le Figaro :  » Est-ce le gouvernement Fillon III, IV ou V « 

Un portfolio sur leJDD.fr
Un portfolio sur LeMonde.fr

Lundi 26 novembre 2007. Nicolas Sarkozy en Chine.

Le président français Nicolas Sarkozy est en Chine, accompagné de sept ministres ou secrétaires d’Etat, de plusieurs patrons de grandes entreprises françaises, de sa mère et de l’un de ses fils. Rama Yade, secrétaire d’Etat aux droits de l’homme, ne fait pas partie du voyage.

Il a rencontré le président chinois Hu Jintao.

Si tous les sujets sont officiellement abordés, le déplacement est surtout à vocation économique. Plusieurs contrats importants ont été signés entre la France et la Chine.

Les sociétés françaises réalisent en Chine environ 5 % de leur chiffre d’affaires mondial.
D’après les statistiques sur les investissement directs en Chine, la France ne vient qu’au 10e rang mondial et au 3e rang européen. Ces investissements cumulés se seraient montés fin 2005 à 2,7 milliards d’euros selon la Banque de France et à 6,8 milliards de dollars selon les statistiques chinoises. Des statistiques qui ne prennent pas en compte les capitaux transitant par un autre pays.
Il y aurait 850 entreprises françaises en Chine. Elles emploieraient près de 250 000 personnes. Le chiffre d’affaires cumulé : 20 milliards d’euros en 2006. Leur répartition : 50 % dans l’industrie, 40 % dans les services, 10 % dans l’agro-alimentaire.
En 2006, les exportations de la France vers la Chine n’ont par ailleurs pas dépassé les 8 milliards d’euros.

Les deux plus gros contrats signés aujourd’hui (les plus gros jamais signés entre la France et la Chine) :

Le nucléaire
La présidente d’Areva, Anne Lauvergeon, a signé la vente de deux réacteurs nucléaires EPR au premier groupe nucléaire chinois (la China Guangdong Nuclear Power Corporation ou CGNPC). Elle s’accompagne d’un accord sur la fourniture et l’enrichissement de l’uranium pour une durée de 20 ans. Montant : plus de 8 milliards d’euros, juste pour les deux réacteurs. Mise en service prévue : 2014.

L’aviation
Airbus a signé une commande de 110 A320 et 50 A330. Pas de A380. Montant : 12 milliards d’euros.

Référénces
Articles
La Croix :  » Le nucléaire français s’enracine en Chine « 
Le Figaro :  » 20 milliards de contrats déjà signés en Chine « 
Le Monde :  » La France a signé une série de contrats avec la Chine pour près de 20 milliards d’euros « 
Le Monde pour Matin Plus :  » Les implantations françaises s’accélèrent en Chine « 
Libération :  » La visite en Chine du VRP Sarkozy «