Archives de Tag: attentat

Lundi 30 novembre 2009. Attentat contre un train russe

Une bombe a explosé vendredi 27 novembre 2009 au passage d’un train russe de luxe reliant Moscou à Saint Pétersbourg (le Nevsky Express). L’engin explosif, d’une puissance équivalente à 7 kg de TNT, était placé sous les rails. Trois wagons ont quitté les rails sous le souffle de l’explosion. Une vingtaine de personnes auraient été tuées (dont de l’ancien sénateur Sergueï Tarassov et le chef de l’agence fédérale Rosrezerv, chargée de la logistique lors des catastrophes naturelles et des conflits, Boris Evstratikov), et une centaine d’autres ont été blessées.

En 2007, cette ligne avait déjà fait l’objet d’une attaque à la bombe. Une trentaine de personnes avaient été blessées et l’attentat avait été attribué à des séparatistes tchétchènes. Le procès des deux auteurs présumés de cet attentat se déroule en ce moment.

C’est le plus gros attentat en Russie depuis 2004. Auparavant, le pays avait été touché par plusieurs attaques attribuées aux séparatistes islamistes des républiques caucasiennes.

Il n’y a pas eu de revendication sérieuse. Un portrait-robot d’un suspect a été diffusé aujourd’hui par la police, celui de Paviel Kossolapov, un ancien officier russe qui a rejoint en 1995 la rébellion tchétchène.

Références
Articles
WSJ :  » Russia Investigates Attack on High-Speed Train « 
BBC :  » Russia police issue appeal after blast derails train « 
RFI :  » La piste tchétchène de l’attentat contre le train russe « 
Le Monde :  » Les enquêteurs russes confirment la thèse de l’attentat, non revendiqué, contre le Nevski-Express « 
LeJDD.fr :  » Bombe meurtrière sur le Nevsky Express « 
LeFigaro.fr :  » Attentat en Russie : la piste caucasienne privilégiée « 
La-Croix.com :  » Le mystère reste entier sur l’explosion du train Moscou-Saint Pétersbourg « 

Publicités

Mercredi 12 décembre 2007. Attentats à Alger

Deux attentats à la voiture piégée à Alger hier mardi 11 novembre ont fait une soixantaine de victimes  (ils figurent parmi les plus meurtrier depuis la guerre d’indépendance).

Quelles étaient les cibles ?
– Des symboles de l’Etat : la Cour suprême (la plus haute juridiction algérienne) et le nouveau siège du Conseil constitutionnel
– Des symboles de la présence étrangère : les locaux du Haut commissariat aux réfugiés et du Programme pour le développement des Nations Unies, situés dans un quartier qui abrite de nombreuses ambassades et des bureaux d’entreprises étrangères.

Qui sont les auteurs ?
Ces attentats ont été revendiqués dans un communiqué par le mouvement Al-Qaida au Maghreb. C’est le « descendant » du GSPC (groupe salafiste pour la prédication et le combat), qui a fait allégeance en septembre 2006 à Ben Laden. Apparu à la fin des années 1990, le GSPC était formé au début de militaires islamistes et visait initialement seulement les forces de l’ordre. Il descendait lui-même du GIA (Groupe islamique armé), le plus meurtrier des mouvements islamistes des années 1990. Il s’est mué en organisation terroriste qui s’étend sur tout le Maghreb. Al Qaida au Maghreb a revendiqué une demi-douzaine d’attentats contre des intérêts étrangers cette année. Le mouvement avait cependant diminué ses actions ces derniers mois à la suite de la neutralisation de plusieurs dirigeants (le numéro 2, Hareg Zoheir, a notamment été tué).

Quel était l’objectif ?
Ces attentats surviennent alors que le parti du premier ministre Abdelaziz Belkhadem, le FLN, veut réviser la constitution algérienne pour que le  président Bouteflika puisse se présenter pour un troisième mandat en avril 2009. Celui-ci avait lancé en 2005 un processus de « réconciliation nationale » visant à réintégrer dans la société les combattants islamistes.
Les attentats ont donc visé le pouvoir en place et l’Onu (qualifiée dans le communiqué d » antre des infidèles « )

Références
Articles
La Croix :  » Les attentats d’Alger ont visé le pouvoir et l’ONU « 
Le Figaro :  » Al-Qaida frappe l’ONU en Algérie « 
Libération :  » Al-Qaeda frappe au cœur d’Alger « 
Libération :  » Le nouveau souffle du jihadisme algérien « 
Le Monde :  » Les salafistes veulent l’effondrement de l’Etat algérien « 
Le Monde : « Al-Qaida au Maghreb islamique revendique les attentats d’Alger « 

Documents
Diaporama sur le site du Figaro
Une vidéo de Reuters sur le site du Monde
Les réactions de la presse algériennes sur le site du Monde
Les attentats en Algérie depuis un an sur le site de 20 minutes